Amine Harit a vécu une année 2017 très mouvementée. Le 10 juillet dernier, le milieu de terrain a dit adieu au FC Nantes et à la Ligue 1. Ce jour-là, Schalke 04 a annoncé son arrivée pour 10 M€ (+ 2 M€ de bonus). Un tournant dans la jeune carrière du natif de Pontoise. Quelques mois plus tard, l’ancien Canari a pris une autre décision très importante. Le 11 septembre, il a annoncé sur son compte Twitter personnel qu’il allait jouer désormais pour l’équipe nationale du Maroc. Un choix fort mais assumé par celui qui avait fait ses classes chez les catégories jeunes de l’équipe de France.

« J’ai décidé de choisir le Maroc, ce n’est pas un choix facile. J’ai une grande famille, les parents marocains, de petites choses ont fait pencher la balance. Mes amis, ma famille ont beaucoup échangé avec moi sur le sujet. Cela reste un choix du cœur, je vais là-bas depuis que je suis tout petit. Je remercie l’équipe de France pour tout ce qu’ils m’ont apporté », avait expliqué celui qui a honoré ses deux premières capes avec les Lions de l’Atlas en octobre. Une sélection avec laquelle il pourrait bien participer au Mondial 2018. En attendant, Amine Harit (10 matches, 2 passes décisives) fait les beaux jours des pensionnaires de la Veltins-Arena.

Harit se sent bien en Bundesliga

Pourtant, le Bayern Munich avait tenté de le recruter comme il l’a avoué dans un entretien accordé à Sport Bild. « C’est vrai que le Bayern me voulait. Si un aussi grand club montre son intérêt, vous devez réfléchir à cette option, et c’est normal. Mais vous vous demandez aussi : qu’est-ce qui est le mieux pour moi et ma carrière ? J’en suis arrivé à la conclusion que Schalke et son projet me correspondaient plus (...) car j’ai eu l’opportunité de travailler de façon permanente. C’était un rêve pour moi de jouer à Schalke un jour (...) J’ai vu beaucoup de matches de Schalke quand j’étais enfant. Des matches de Champions League avec Raul et Huntelaar. Les performances et le soutien des fans m’ont complètement impressionné ».

Amine Harit ne regrette pas une seule seconde sa décision. Mais avant de la prendre, il a pris conseil auprès d’un certain Ousmane Dembélé, qu’il a connu en sélection tricolore. « Nous avons beaucoup parlé de la Bundesliga par le passé, quand il était déjà à Dortmund. Il m’a dit que c’était vraiment un bon championnat pour les jeunes joueurs afin qu’ils puissent se développer et franchir un cap. La Bundesliga est, selon moi, la meilleure ligue dans le monde pour les jeunes joueurs parce qu’elle est techniquement, physiquement, tactiquement très exigeante. Les stades sont toujours pleins. Quand je lui ai dit que j’allais rejoindre Schalke, il était surpris car Schalke est un grand rival du BVB ». Mais comme son ami "Dembouz", passé de Dortmund au Barça en un an, pense-t-il que Schalke n’est qu’un tremplin servant à rejoindre un club plus huppé ? « Je suis heureux ici. Et qui sait comment le club va évoluer ? Schalke est un projet excitant. Nous avons une équipe jeune et nous sommes en plein développement ». Tout pour qu’au final Amine Harit se sente bien !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10