Bayern Munich : des cadres déjà préoccupés par le mercato de Guardiola ?

Bayern Munich : des cadres déjà préoccupés par le mercato de Guardiola ?

11/02/2013 - 11 h 44 Autres championnats » Bundesliga Commentaires

Gomez ne sourit plus au BayernGomez ne sourit plus au Bayern©Maxppp

Alors que toute la Bundesliga attend avec impatience l'arrivée de Pep Guardiola à la tête du Bayern Munich, l'intronisation de l'Espagnol ne fera pas forcément que des heureux.

Leader confortable de la Bundesliga avec quinze points d’avance sur son dauphin, le Borussia Dortmund, le Bayern Munich s’est quasiment assuré le titre de champion d’Allemagne et peut préparer sereinement la saison à venir. Un exercice 2013/2014 qui sera forcément très attendu, arrivée de Pep Guardiola oblige. Mais si beaucoup en salivent déjà, tous ne sont pas forcément du même avis. Et cela concerne surtout certains joueurs du club.

Car avant de décrypter le jeu que mettra en place l’ancien coach du Barça, le Bayern sera dans un premier temps scruté de près lors du prochain mercato estival. Quels renforts seront offerts à l’Espagnol ? A l’heure actuelle, de nombreux noms clinquants sont cités du côté de l’Allianz Arena tels que Robert Lewandowski, Luis Suarez, Neymar ou encore Isco. Des rumeurs qui n’ont pas tardé à avoir des conséquences sur des (anciens) piliers du groupe bavarois.

A commencer par Mario Gomez. Attaquant numéro un du Bayern ces deux dernières saisons, l’international allemand a perdu sa place de titulaire au profit du Croate Mario Mandzukic, la faute à une blessure. Lié au vice-champion d’Europe en titre jusqu’en 2016, le buteur ne cache plus son mal-être. Entre un temps de jeu réduit et l’éventuelle arrivée de Lewandowski, l’ancien pensionnaire de Stuttgart devra-t-il plier bagage ? « Ma situation est difficile à vivre. J’aimerais connaître la position des dirigeants sur mon sort. » Le message est lancé.

Idem pour Arjen Robben. Souvent miné par des blessures à répétition, le Hollandais a lui aussi poussé un coup de gueule. Et s’il a disputé l’intégralité de la rencontre face à Schalke 04 (4-0), le Batave n’a pas été rassuré pour autant. « Je ne suis pas en difficulté. Bien sûr que vous n’êtes pas content quand vous ne jouez pas, parfois vous prenez même une douche très rapide. Après, que voulez-vous que je fasse (après avoir joué 90 minutes contre Schalke 04) ? Dois-je faire une danse ou six tours d’honneur ? » Ambiance. Si certains cadres vieillissants tels que Pizarro (34 ans), Tymoschuk (33 ans) ou Van Buyten (35 ans) risquent d’être poussés gentiment vers la sortie, le Bayern peut-il craindre également un mécontentement de la part de certains joueurs cadres soucieux de leur temps de jeu ?

Matthieu Margueritte

Commentaires

Rechercher