En fin de contrat avec le Bayern Munich en juin prochain, Franck Ribéry ne sait toujours pas si il poursuivra l’aventure en Bavière la saison prochaine. Actuellement blessé, l’ancien marseillais avait récemment divulgué ses intentions sur son avenir dans les colonnes de Kicker. Ce dernier clamait ainsi haut et fort son souhait de prolonger l’aventure en Bavière. « Je veux terminer ma carrière au Bayern si je peux, » a ainsi confié le milieu offensif du Bayern. Il faut dire que l’idylle entre les deux parties dure depuis dix ans et fut couronnée de succès.

Mais à 34 ans, Ribéry ne demeure pas forcément en position de force au moment de gérer son avenir. Dans une interview accordée à Sky Sports Allemagne, son président Karl-Heinz Rummenigge a évoqué l’avenir de son joueur. Et si ce dernier a confirmé que l’avenir de Ribéry ne constituait pas une priorité à l’heure actuelle, l’homme fort du club munichois en a tout de même profité pour révéler quelques pistes sur la future réflexion bavaroise à ce sujet qui s’annonce brûlant dans les prochaines semaines.

Le Bayern à l’heure du choix pour Ribéry ?

Et à en croire le boss munichois, tout reste ouvert dans ce dossier. « C’est un joueur extrêmement méritant qui apprécie beaucoup le club et les supporters. Mais le football est un sport de compétition et on doit se poser les bonnes questions. La question c’est : est-ce que Franck Ribéry représente le futur du club ou avons-nous besoin d’un nouveau joueur ? » a ainsi révélé l’homme fort bavarois. Une intervention qui sonne peut-être le glas des espérances du natif de Boulogne-sur-Mer sur son avenir au Bayern.

Conscient néanmoins de ce que représente son joueur au sein du club, Rummenigge maintient un suspense relatif sur ce dossier. « Nous ne déciderons pas aujourd’hui en novembre de son avenir. Et d’ailleurs, il est blessé en ce moment, ce ne serait pas humain d’engager des discussions sur le sujet en ce moment, » a ainsi conclu le président du Bayern. « Kaiser Franck » qui a disputé six matchs en Bundesliga depuis le début de saison va-t-il s’envoler vers d’autres cieux en juin prochain ? Affaire à suivre...