Une autre carrière. À 29 ans, Marco Reus possède un palmarès honorable lui qui a notamment gagné la Coupe d’Allemagne en 2017. Mais il aurait pu être beaucoup plus prestigieux. Blessé, l’international allemand avait manqué la Coupe du Monde 2014 remportée par son pays. Son corps l’avait aussi trahi en 2016, ce qui lui avait fait manquer l’Euro en France. Depuis 2013, le natif de Dortmund a enchaîné les pépins physiques. En mars dernier, Reus avait raconté comment il vivait ces périodes forcément difficiles quand on est un footballeur de haut niveau. « Bien sûr, j’ai dû accepter de nombreux coups durs, mais je ne pouvais pas dire : "bon, je suis de nouveau blessé maintenant, je vais arrêter". Ce n’est pas comme si je n’avais plus l’envie de pratiquer ce sport que j’aime tant et qui me procure tellement de plaisir tous les jours. En ce sens, c’est vraiment facile. Vous devez vous motiver mentalement. La patience est nécessaire. Vous devez vous dire : d’accord, maintenant c’est comme ça, il faut juste faire avec. Il y a des choses bien pires dans la vie. C’est pourquoi les blessures sont des défis pour moi ».

Des blessures qui, on l’espère, ne sont plus qu’un mauvais souvenir pour l’Allemand. La saison dernière, il avait montré de belles choses lui qui revenait d’une rupture des ligaments croisés en février. En 15 matches toutes compétitions confondues, il avait marqué 7 buts. Après un Mondial compliqué avec sa sélection nationale, Marco Reus a repris du service avec le Borussia Dortmund. Et le footballeur né en 1989 est parti sur des bases plus qu’intéressantes. En 17 rencontres toutes compétitions confondues cette saison 2018-2019, il a trouvé le chemin des filets à 11 reprises (2 buts en Coupe d’Allemagne, 1 en Ligue des Champions et 8 en Bundesliga). Il s’agit de son meilleur démarrage en championnat depuis la saison 2015-2016. Opta précise qu’après 11 journées, il avait marqué 7 buts cette saison-là. Avec déjà 8 buts cette année, Marco Reus (un but toutes les 86 minutes environ), qui a inscrit un doublé face au Bayern Munich samedi, affiche une belle forme,

Marco Reus, plus qu’un capitaine pour le BVB

Il est co-meilleur buteur de Bundesliga avec Alassane Pléa (M’Gladbach) et son coéquipier Paco Alcacer (BVB). À cette belle statistique, il faut ajouter que le capitaine de Dortmund a effectué 3 passes décisives (5 assists toutes compétitions confondues). Individuellement comme collectivement, Marco Reus brille cette saison. Notre correspondant allemand Matthias Rudolph est emballé par lui et ne se prive pas pour le dire. « Marco Reus n’est pas blessé. Ce qui est vraiment un gros plus pour Dortmund mais aussi pour l’Allemagne. Il fait une très bonne saison. Il est le nouveau capitaine. Ce rôle semble être une bonne chose pour lui. Il prend soin des nouveaux joueurs de l’équipe, sur comme en dehors du terrain. Son rôle de capitaine le rend plus fort sur le terrain. Hier contre le Bayern Munich, il a marqué un deuxième but splendide. Il aurait pu en mettre 4 ou 5, mais il a manqué de réussite. Cette saison, il y a un nouveau Marco Reus ».

Très impliqué dans la vie du groupe du BVB, ce qu’ont reconnu Axel Witsel ou Jadon Sancho, qui ont dit qu’il donnait beaucoup de conseils ; Reus se sent bien à tous les niveaux. Il rend parfaitement au Borussia Dortmund la confiance qui lui a été donnée. Pour rappel, alors qu’il était blessé la saison dernière, le club allemand lui avait fait prolonger son contrat jusqu’en 2023 en mars dernier. Un renouveau salué par tous. Récemment, Koke, qui a croisé sa route avec l’Atlético de Madrid en Ligue des Champions, n’a pas caché son admiration pour lui.« Je voudrais l’avoir dans notre équipe. J’aime beaucoup son style de jeu. Il est si rapide, si bon dribbleur, si dangereux, si imprévisible. Et ce qui m’impressionne encore plus, c’est qu’il avait beaucoup d’offres, mais il est resté au Borussia Dortmund. Cette fidélité à un club n’est pas si fréquente dans le football ». Un mariage qui est parti pour durer encore longtemps entre Dortmund et Marco Reus !