Le feuilleton Ousmane Dembélé enflamme l’Allemagne. Sanctionné par le Borussia Dortmund pour avoir séché l’entraînement jeudi matin, l’ancien Rennais souhaite toujours rejoindre le FC Barcelone. La première offre du club catalan estimée à 110 millions d’euros a été éconduite par le Borussia. La crise entre le joueur et son club est loin d’être terminée car Kicker vient d’ajouter une nouvelle information.

D’après la publication allemande, le Français était attendu pour un retour à l’entrainement ce vendredi mais il ne s’est pas présenté. Il refuserait même tout contact avec des employés du club. Ainsi, le mot « grève » n’est pas encore prononcé mais le joueur et son clan durcissent le ton pour tenter de forcer un départ. Evidemment ce n’est pas du goût des supporters. A leurs yeux, Dembélé a déjà perdu la quasi totalité de son crédit malgré sa belle saison l’an dernier.

Tout le monde se demande maintenant si l’ancien Rennais se rendra à l’entrainement lundi alors que le BvB dispute un match de coupe d’Allemagne ce week-end. Il n’avait d’ailleurs pas été convoqué pour cette rencontre, en guise de punition après avoir séché l’entrainement de jeudi. La bataille est entamée entre les deux parties alors que Sky Sports Allemagne annonçait un peu plus tôt dans la journée que Dembélé tenait un accord verbal avec le Borussia pour quitter le club en cas d’une offre satisfaisante.