Le mercato n’a pas encore démarré que, déjà, les rumeurs circulent au sujet de possibles arrivées du côté du Paris SG. Lukasz Piszczek (34 ans), en fin de contrat au Borussia Dortmund, a ainsi été cité dans l’orbite de Thomas Tuchel et du club de la capitale. Interrogé par le quotidien polonais Przegląd Sportowy, le latéral s’est montré plutôt surpris. « Le PSG ? C’était une sensation pour moi aussi », a-t-il réagi, sans en dire beaucoup plus au regard de l’intérêt parisien.

Une piste plutôt crédible au regard de la situation similaire du Diable Rouge Thomas Meunier (28 ans), en fin de bail à l’issue de la saison et pas vraiment dans les bonnes grâces de Thomas Tuchel. L’international polonais (65 sélections, 3 réalisations), séduit par l’idée, en a en revanche dit un peu plus sur sa situation au BVB. « La priorité est donnée à la prolongation du contrat avec le BVB, nous verrons si les autorités du club le voudront également », a-t-il expliqué.

Le BVB a la clé

Et sur ce point, l’ancien du Hertha Berlin semble avoir un léger doute. « Il m’a appelé une fois et m’a dit qu’il avait une offre de BVB et m’a demandé s’il devait l’accepter », a lâché son coach Lucien Favre en conférence de presse ce lundi, laissant entendre que son vice-capitaine n’était absolument pas sûr de son avenir sportif. Une seule chose est sûre, l’intéressé souhaite continuer à jouer. Au moins deux années supplémentaires selon ses propres dires.

« J’ai l’intention de jouer au football jusqu’en juin 2021. Quelqu’un peut penser que, puisque vous avez 34 ans, vous êtes libre. Mais quand je regarde les statistiques (8 apparitions en Bundesliga, 2 passes décisives), cela montre que je ne suis pas le plus lent. C’est pourquoi je préfère le terme expérimenté plutôt que vieux », a expliqué l’infatigable natif de Czechowice-Dziedzice, 300 matches de Bundesliga au compteur. Les données du dossier sont posées. La suite au prochain épisode.