« On voit la meilleure version de Thorgan Hazard », voici ce que nous a confié notre correspondant allemand Lukas Hörster lundi au moment d’évoquer le début de saison tonitruant de l’international belge. En effet, le natif de La Louvière est dans une forme phénoménale avec son club, le Borussia Mönchengladbach. Il a déjà marqué 7 buts et délivré 4 passes décisives en 9 matches toutes compétitions confondues cette saison dans une formation qui tourne à plein régime (2e de Bundesliga). Au cours d’un long entretien accordé à Sport 1, le frère d’Eden Hazard a dévoilé les clés du succès de son équipe. « Cela fonctionne bien pour de nombreuses raisons. Jusqu’à présent, nous avons joué une saison exceptionnellement bonne et toute l’équipe tire dans le même sens. Nous devons continuer comme ça. Même si tout va bien, il ne faut pas baisser les bras et il faut continuer à jouer de cette façon en attaque ».

Il poursuit : « Une chose est sûre, nous avons plus de qualité que l’année dernière et moins de joueurs blessés, c’est un gros plus. Le groupe est très grand et il y a donc beaucoup de possibilités. Il est difficile pour l’entraîneur de décider qui joue. Mais c’est génial. Une des raisons de ce succès est aussi que nous jouons dans un nouveau système (en 4-3-3). Personnellement, j’aime ça, mais nous pourrions facilement changer de système car nous sommes capables de nous adapter ». Un système dans lequel Thorgan Hazard, qui évolue plus comme un ailier, trouve parfaitement sa place. À 25 ans, le Diable Rouge semble arriver à maturité. Il décrypte son évolution. « Je me suis amélioré d’année en année. Lors de ma première saison, j’ai eu du mal à m’habituer. Nous avons eu une saison très réussie, presque tous les matches ont été gagnés et nous avons obtenu la qualification pour la Ligue des Champions. Ensuite, nous avons eu un nouvel entraîneur. C’était très bien pour moi. J’ai dû attendre deux ou trois mois avant de pouvoir avoir ma chance et je l’ai saisie. Aujourd’hui, je réalise de bonnes performances au Borussia. Cela me rend heureux ».

Un avenir en question

Il ajoute : « Mon objectif est de marquer deux buts dans un match. Et je dois devenir encore plus constant. Pour le moment, je suis satisfait de moi-même. Je suis juste content de jouer ». Et cela se ressent sur le terrain. Devenu l’un des cadres de Gladbach, le Belge attise les convoitises. Lundi, nous vous avons expliqué que le Borussia Dortmund et Lucien Favre, qui l’a coaché auparavant, suivaient sa situation. Mais pas de quoi perturber le principal intéressé. « Pour le moment, je n’ai pas le désir de changer. J’ai commencé la saison avec Gladbach et je vais la finir ici. Un changement, cela n’est probablement pas dans ma tête, surtout si Gladbach continue d’avoir autant de succès. Je me sens très à l’aise avec le Borussia et cela fonctionne très bien pour nous tous. Je ne veux pas partir, je veux continuer ici. Quand la saison sera finie, nous parlerons à coup sûr. En ce moment, je suis un joueur du Borussia ». Sport 1 précise que le Real Madrid, qui apprécie aussi son frère Eden, aurait un œil sur lui.

Sous contrat jusqu’en 2020, Thorgan Hazard aura donc l’embarras du choix. Mais pas question de choisir entre l’un ou l’autre quand Sport 1 lui a demandé de le faire. « Je ne le sais pas et je n’ai pas à choisir. Ce sont deux grands clubs et deux grandes équipes. Le Real Madrid serait un à deux crans au-dessus du BVB. Mais pour moi, le Borussia Mönchengladbach est aussi une grande place du football. Je peux aussi imaginer prolonger mon contrat à Gladbach ». A-t-il des exigences pour rester ? « Je ne pose pas de condition pour prolonger. Un titre serait bien à un moment donné, mais ce n’est pas facile. Avec le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, la concurrence est vive, même si nous avons gagné à Munich (rires). Une finale de coupe pourrait être possible. J’aime le Borussia parce que je suis devenu un joueur important. Ma famille se sent aussi bien ici dans la région. Bien sûr, pour mon développement personnel, jouer sur la scène européenne serait une bonne chose. Après tout, tout le monde aspire à ça au Borussia. Mais on n’a pas joué de compétition européenne depuis deux ans maintenant ». Une chose qu’il pourrait faire l’année prochaine que ce soit à Gladbach ou ailleurs...