Vendredi soir, Jean-Philippe Mateta avait offert le succès à Mayence sur la pelouse de Dusseldorf (0-1). Et ce samedi, la treizième journée de Bundesliga continuait avec quatre affiches au programme, dont un alléchant Borussia Dortmund - Fribourg. En effet, les hommes de Lucien Favre, incapables de trouver la solution contre Bruges cette semaine en Ligue des Champions (0-0), voulaient cependant enchaîner un quatrième succès consécutif en championnat. En face, Fribourg, 11e du championnat, restait sur trois matches sans victoire avant son déplacement dans la Ruhr. Et pour ce match, Lucien Favre titularisait toujours Mario Götze en pointe, soutenu par le trio Jacob Bruun Larsen-Marco Reus-Jadon Sancho. En face, Christian Streich alignait un 3-4-3 avec notamment Petersen à la pointe de l’attaque. En début de match, les hommes de Lucien Favre accéléraient et mettaient en difficulté la défense adverse, à l’image de Jadon Sancho. Ce dernier offrait d’ailleurs une grosse occasion à Götze, mais le champion du monde 2014 était trop court pour ouvrir le score (22e). Fribourg réagissait et Waldschmidt frappait un coup-franc qui filait à côté (29e). Quelques minutes plus tard, Dan-Axel Zagadou, touché, cédait sa place à Omer Toprak (38e).

Et dans la foulée, le Borussia Dortmund obtenait un penalty. Sancho éliminait Heintz, obligé de faire faute. Marco Reus s’élançait et marquait son deuxième penalty de la saison (1-0, 39e). Quelques instants plus tard, Fribourg obtenait un coup-franc et Gondorf trouvait la barre sur sa route, alors que Bürki était battu (41e). A la pause, le leader de Bundesliga menait 1-0. Immédiatement après le retour des vestiaires, Reus était proche de s’offrir un doublé après une énorme erreur défensive, mais Schwolow était à la parade (48e). Après une séquence de possession, Witsel armait une frappe qui fuyait finalement le cadre (58e). Et finalement, à vingt minutes du terme, Lucien Favre faisait entrer Paco Alcacer à la place de Mario Götze (70e). Dix minutes plus tard, Piszczek armait un missile qui heurtait la transversale adverse (78e) ! Et finalement, Paco Alcacer tuait le suspens sur une offrande de Piszczek (2-0, 90e+1). Le leader de Bundesliga s’imposait finalement (2-0) et prenait provisoirement 7 points d’avance sur le Borussia Monchengladbach, qui se déplace à Leipzig dimanche. De son côté, Fribourg est 11e de Bundesliga.

Le Bayern gagne à Brême, Stuttgart et le Hertha l’emportent

De son côté, le Bayern Munich voulait laver l’affront après le nul concédé dans les dernières secondes contre Dusseldorf le week-end dernier (3-3) en se déplaçant sur la pelouse du Werder, incapable de gagner sur ses 4 matches de championnat. Dès le début du match, Robert Lewandowski, bien trouvé par Ribéry, butait sur Pavlenka (6e). Finalement, le Bayern Munich ouvrait le score. Kimmich glissait un ballon par dessus la défense pour trouver Gnabry, seul, qui ajustait Pavlenka en deux temps (0-1, 20e).
Müller s’offrait à son tour une occasion, sans parvenir à cadrer (25e), avant que le Werder ne revienne dans le match. Osako reprenait un centre de Kruse entre Süle et Boateng et trompait Neuer (1-1, 33e). Cinq minutes plus tard, Franck Ribery, touché, cédait sa place à Kingsley Coman (38e), et le Bayern rentrait aux vestiaires sur un score nul. Et en seconde période, le Bayern accélérait et Gnabry s’offrait un doublé face à ses anciens partenaires (1-2, 50e). Pour son retour, Coman passait proche de marquer mais butait sur le portier adverse (56e). A un quart d’heure du terme, le Werder passait proche d’égaliser mais Kruse croisait trop sa frappe (77e). Finalement, Moisander était exclu et les Bavarois tenaient leur succès (1-2) et remontaient sur le podium, 3e. De son côté, le Werder continue de descendre et est désormais 8e.

Sur les autres pelouses, Stuttgart (18e) recevait Augsbourg (13e) pour un match de bas de tableau. Les deux équipes se rendaient coups pour coups et s’offraient plusieurs occasions, à l’image de Gregoritsch, qui s’offrait une incroyable occasion d’ouvrir le score (21e). Mais finalement, ce sont les coéquipiers de Benjamin Pavard qui ouvraient le score. Donis, l’ancien joueur de l’OGC Nice, reprenait un centre de Beck pour tromper Luthe (1-0, 39e). A l’heure de jeu, Zieler sortait deux parades coup sur coup, d’abord face à Hinteregger (56e) puis face à Hahn (61e), permettant aux siens de rester devant au tableau d’affichage. Et malgré une deuxième mi-temps dominée par Augsbourg, les coéquipiers de Benjamin Pavard s’imposaient finalement et sortaient de la zone de relégation. De son côté, Augsbourg est 13e, avec seulement deux points d’avance sur Stuttgart. Enfin, le Hertha (9e) se déplaçait à Hanovre (16e). Les visiteurs s’offraient une première occasion mais Grujic manquait le cadre (9e). Ensuite, Kalou butait sur Esser (25e) avant qu’Ibisevic ne manque sa tête (40e). Et les visiteurs ouvraient finalement le score. Sur un corner frappé par Lazaro, Torunarigha ouvrait le score d’une tête décroisée (0-1, 44e). En seconde période, le Hertha doublait la mise mais Ibisevic était finalement signalé en position de hors-jeu (59e). Et finalement, le break était fait un quart d’heure plus tard. Pour son 300e match en Bundesliga, Ibisevic marquait et donnait un avantage un peu plus conséquent aux siens (0-2, 73e). Les coéquipiers de Salomon Kalou s’imposaient finalement (0-2) et remontaient à la 7e place, tandis qu’Hanovre est 17e.

Les résultats de l’après-midi :

Dortmund 2-0 Fribourg : but de Reus (39e, sp) et Alcacer (90e+1) pour Dortmund.

Werder Brême 1-2 Bayern Munich : but de Osako (33e) pour le Werder ; buts de Gnabry (20e, 50e) pour le Bayern.

Hanovre 0-2 Hertha : but de Torunarigha (44e) et Ibisevic (72e) pour le Hertha.

Stuttgart 1-0 Augsbourg : but de Donis (39e) pour Stuttgart.