L’été sera chaud au FC Nantes. Sergio Conceição, qui a brillamment redressé la situation du club depuis son arrivée début décembre 2016, a prolongé son contrat jusqu’en juin 2020 et souhaitera poser définitivement sa patte sur l’effectif des Canaris. Il faudra donc s’attendre à beaucoup de mouvements du côté de La Beaujoire. Et Amine Harit (19 ans), produit du centre de formation nantais, pourrait être sur le départ.

20 Minutes annonce en effet que le milieu de terrain, 28 apparitions en Ligue 1 cette saison (1 but), « ne serait pas opposé à un départ ». « Me concernant, on verra comment ça se passe en fin de saison. Mais ça ne changera rien que le coach reste ou pas… », a-t-il d’ailleurs déclaré au journal au sortir de la victoire face au FC Lorient (1-0, 35e journée). Et si le champion d’Europe U19 en 2016 hésite, c’est que les prétendants se bousculent ces temps-ci.

L’Allemagne en raffole !

Comme nous vous l’annoncions ce mercredi, Arsenal est venu le superviser contre les Merlus. Le Torino aurait pour sa part formulé une offre de 12 M€ récemment selon Presse Océan. Mais c’est d’Allemagne que viennent les dernières offensives. 20 Minutes assure que le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen, habitués à miser sur les jeunes et à disputer régulièrement les compétitions européennes, seraient déjà passés à l’attaque.

Ce n’est pas la première fois qu’un cador de Bundesliga se positionne sur le dossier Amine Harit. L’été dernier, c’est le Bayern Munich de Carlo Ancelotti qui était venu aux renseignements avec une offre estimée à 8 M€. Autant dire que l’Allemagne fond pour le jeune homme, sous contrat avec son club formateur jusqu’en juin 2020. Nantes est prévenu.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10