C’est la fin d’un long feuilleton en Bavière. Débarqué au Bayern Munich en 2017 sous la forme d’un prêt assorti d’une option d’achat, James Rodriguez (27 ans) aura fait durer le suspens durant de longs mois. Après deux années plutôt mitigées passées au sein du géant allemand, le Colombien se trouvait à un moment crucial de sa carrière. Le Bayern avait en effet jusqu’au 15 juin pour indiquer s’il souhaitait, ou non, conserver le Sud-Américain.

Au final, malgré diverses annonces indiquant tout et son contraire, les champions d’Allemagne ne paieront pas la quarantaine de millions d’euros au Real Madrid correspondant à l’option d’achat. Mais pas vraiment parce qu’ils l’ont décidé. Le président du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge a confirmé en effet ce mardi que James Rodriguez lui avait confié qu’il ne souhaitait pas que la formation allemande lève son option d’achat.

« Il était avec moi et m’a fait savoir, dans une conversation privée, qu’il avait demandé au club de ne pas lever l’option d’achat », a déclaré le dirigeant bavarois à Sport Bild. La première partie du feuilleton James Rodriguez a donc pris fin. Reste maintenant à savoir où rebondira le Colombien. Toujours lié au Real Madrid jusqu’en juin 2020, l’ancien Monégasque ne semble pas vraiment avoir de place chez les Merengues. La porte est donc grande ouverte aux différents prétendants annoncés du joueur (PSG, Juventus, Naples entre autres).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10