« Oh Franck Ribéry » sur l’air de « Champs-Elysées » de Joe Dassin. Samedi, les spectateurs de l’Allianz Arena ont célébré le Français après une prestation très aboutie lors du carton infligé au Borussia Dortmund (6-0). Sorti à la 69e minute par Heynckes après un but et des accélérations à la pelle, Ribéry a livré, à 34 ans, un match qui ressemblait bien à une preuve de son inusable talent. Mais voilà, la belle résistance de l’ancien Marseillais au poids des années n’a pas encore abouti à ce qu’il désire : une prolongation de contrat.

Ribéry pensait démontrer à ses dirigeants, avec son match contre Dortmund, qu’il était encore capable de grandes performances face à des adversaires directs. Malheureusement, cela ne suffira pas. Deux journaux allemands, Kicker et l’Abendzeitung (journal munichois) expliquent aujourd’hui que la direction du Bayern Munich n’a pas prévu de lui faire une proposition de contrat pour l’instant. Elle souhaite attendre la double confrontation face au FC Séville en Ligue des Champions pour vérifier que Ribéry peut encore être décisif dans la compétition européenne.

A en croire les deux publications germaniques, Ribéry serait désormais très agacé face à la position de ses dirigeants. A tel point qu’il ne souhaiterait plus signer un nouveau contrat si jamais il lui en était proposé un ! Il faut dire aussi qu’il dispose de deux offres venant d’autres clubs (selon Kicker), et qu’il a une grosse cote en Chine (selon l’Abendzeitung). Déçu de l’attitude de Rummenigge, le président bavarois, Ribéry s’oriente donc vers un départ du Bayern, en fin de contrat, après 11 années de bons et loyaux services.