C’est peu dire que les choses vont mal au Bayern Munich. Pourtant, cela avait bien commencé avec 7 victoires consécutives pour entamer la saison. Malheureusement, les premiers accrocs ont généré une vive tension à tous les étages du club, à l’image d’une direction aux abois, qui avait donné une conférence de presse surréaliste pour s’en prendre aux médias, coupables à leurs yeux de vouloir déstabiliser le club à coup de fake news. Du côté sportif, les mauvais résultats (le Bayern n’est que 5e de Bundesliga, à 7 points du leader le Borussia Dortmund) s’accompagnent d’une remise en cause de l’effectif.

Comme l’explique longuement Kicker aujourd’hui, plusieurs joueurs sont pointés du doigt et jouent désormais leur avenir au sein du Bayern Munich. Commençons par l’éternel duo Franck Ribéry-Arjen Robben. Les deux ailiers, respectivement âgés de 35 et 34 ans, ne seront pas conservés à l’issue de leur contrat, en juin prochain selon le magazine allemand. Pour le Bayern, il s’agit de préparer l’avenir et de régénérer un effectif arrivé en fin de cycle. Et il ne s’arrêtera pas aux déclinants Robben et Ribéry, auxquels on peut ajouter Rafinha (33 ans, fin de contrat en juin 2019).

Des cadres poussés au départ ?

Javi Martinez est également concerné par cette future lessive estivale à en croire Kicker. Âgé de 30 ans et lié jusqu’en 2021 avec le Bayern, l’international espagnol sera poussé vers la sortie avec certitude. D’autres éléments sont eux invités à prouver que leur aventure bavaroise doit continuer, et pas des moindres. Jerome Boateng, Mats Hummels, David Alaba, Renato Sanches, James Rodriguez, Thomas Müller et Sandro Wagner sont les 7 joueurs cités par Kicker comme devant rapidement augmenter leur niveau de jeu sous peine d’être sacrifiés l’été prochain.

Au total, ce sont donc 11 joueurs concernés par un potentiel départ. Un dégraissage massif qui devra s’accompagner d’une grosse campagne de recrutement. Les dirigeants munichois, qui sont restés assez calmes lors des derniers marchés estivaux, vont se montrer bien plus entreprenants dans le sens des arrivées. Injecter du sang neuf et faire le ménage au sein d’un effectif vieillissant, voilà la lourde tâche qui attend le Bayern au cours des prochains mois.