La succession de Thomas Tuchel est compliquée à gérer pour le Borussia Dortmund. Après avoir misé sur l’ancien technicien de l’Ajax Amsterdam Peter Bosz, le club de la Ruhr s’était très rapidement séparé du Hollandais. A la surprise générale, les Jaune-et-Noir avaient alors choisi Peter Stöger en décembre dernier pour sauver les meubles. Une décision qui avait surpris pas mal de monde, Stöger ayant été licencié quelques semaines plus tôt par la lanterne rouge de la Bundesliga, Cologne.

Engagé pour six mois, Stöger est parvenu à maintenir le BVB dans le top 4 allemand, synonyme de Ligue des Champions, mais les performances du club ne lui ont pas assuré un avenir durable au Signal Iduna Park. Selon Bild, la défaite du week-end dernier contre Schalke 04 (0-2) aurait d’ailleurs été le revers fatal pour Stöger. Le quotidien germanique assure en effet que le technicien ne sera pas conservé à l’issue de son contrat, mais qu’il devra tout de même assurer une place en Ligue des Champions.

Pour expliquer cette décision, Bild précise que le sort de Peter Stöger a été scellé en raison d’une absence de philosophie de jeu, d’un jeu trop anxieux sans idée. Un futur divorce qui n’est pas encore officiel, mais qui ne surprendra pas l’intéressé qui avait déjà une phrase lourde de sens après la déroute contre Schalke. « Mon contrat se termine le 30 juin et c’est une bonne chose ! » Déjà à l’oeuvre pour dénicher leur prochain coach, les dirigeants du Borussia ont toujours un oeil sur leurs deux favoris, à savoir Julian Nagelsmann (Hoffenheim) et Lucien Favre (Nice). À moins que l’entraîneur de Salzbourg, demi-finaliste de la Ligue Europa, Marco Rose ne coiffe tout ce beau monde au poteau.