Jusqu’au bout. Le Borussia Dortmund a tenté jusqu’au bout de ravir le titre en Bundesliga au Bayern Munich. Mais les Bavarois n’ont rien lâché, soulevant finalement le trophée après un large succès contre l’Eintracht Francort (4-1). Le club de la Ruhr, victorieux sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach (0-2), n’a pu que constater, amer, le dénouement de la saison. Pour connaître meilleur sort la saison prochaine, le BVB a décidé de se préparer en amont.

On apprend ainsi que le mercato, qui n’a pas encore ouvert officiellement ses portes outre-Rhin, bat déjà son plein au Signal-Iduna Park. Les Marsupiaux auraient en effet quasiment déjà bouclé trois dossiers selon les informations de Bild. Le premier, on en a entendu parler depuis plusieurs mois. Il s’agit de Thorgan Hazard (26 ans). Le milieu offensif belge sort d’une belle saison avec le Borussia Mönchengladbach (10 réalisations en 33 apparitions) et son départ pour le BVB est acté.

Le BVB ne perd pas de temps

Le manager du club Michael Zorc l’a clairement laissé entendre au micro de Sky samedi. « Les discussions sont en très très bonne voie », a-t-il glissé. Le Diable Rouge (21 sélections, 3 réalisations) devrait coûter environ 25 M€. Autre transfert presque scellé, celui de Nico Schulz (26 ans). Le latéral gauche est d’accord avec Dortmund et Hoffenheim devrait recevoir aux environs de 27 M€ pour le transfert. L’international allemand (6 sélections, 2 buts) est particulièrement attendu puisque Favre a longtemps dû composer dans ce secteur de jeu ces derniers mois.

Enfin, le BVB travaille à lever la clause libératoire de Julian Brandt (23 ans), fixée à 25 M€ du côté du Bayer Leverkusen. L’accord avec le jeune international allemand, pisté par ailleurs par le Paris SG, la Juventus, Tottenham et l’Atlético de Madrid, serait total et les discussions entre les clubs avancent bien. Le transfert pourrait même intervenir d’ici la fin de la semaine, assure Bild. Trois dossiers bouclés très rapidement donc, pour 77 M€ environ, pour combler certains besoins et améliorer la profondeur de l’effectif à disposition de Favre. Il faudra au moins cela pour lutter jusqu’au bout avec le Bayern, qui pour le seul Lucas Hernandez a dû débourser 80 M€, la saison prochaine.