« Mon agent m’a parlé de l’intérêt de clubs français, l’OM et d’autres, mais l’étranger était plus intéressant. Avant de signer à Rennes, j’étais intéressé par l’OM, il y avait Gignac, Imbula, qui sont des amis. Mais une fois que j’ai signé à Rennes, c’était trop tard. Ils ont raté leur chance. Et puis quand on compare les deux championnats, la ferveur est sans commune mesure avec ce qui se fait en France », avait déclaré Paul-Georges Ntep à nos confrères de RMC Sport en janvier 2017.

Mais finalement, on se demande bien qui a raté sa chance deux ans et demi après cette déclaration. Depuis son arrivée en Allemagne, PGN aura joué seulement quinze rencontres de Bundesliga pour un total de zéro but. Entre temps, le Camerounais aura été prêté à Saint-Étienne (treize matches, cinq titularisations et un petit but en Ligue 1). Mais surtout, il se sera souvent blessé. Le 22 février, il se fera vraiment mal et sera absent sept mois, perdant de ses qualités et donc des avantages vis-à-vis de son entraîneur.

Le casse-tête de Wolfsbourg

Mais cette année marque un nouveau tournant dans sa situation allemande. Voici quelques jours maintenant, un point de non-retour semble avoir été atteint, puisque les Loups ont annoncé, via un communiqué, que l’ailier s’entraînerait avec les moins de 23 ans. Il est donc écarté du groupe professionnel jusqu’à nouvel ordre. Ce qu’on apprend en ce lundi, et ce qui semble plus grave, c’est surtout qu’il pourrait carrément faire toute l’année avec les jeunes Allemands.

La saison des moins de 23 ans va bientôt commencer (ils évoluent en quatrième division) et d’autres problèmes arrivent. Car s’il a été à l’origine d’un but lors de la dernière rencontre (3-3 contre Rödinghausen), il pourrait ne pas avoir sa place non plus avec les amateurs. En effet, seuls trois joueurs de plus de plus de trente ans peuvent être utilisés et Juliam Klamt (29 ans), Michele Rizzi (31 ans) et Marcel Stutter (31 ans) sont pressentis pour jouer avec les moins de 23 ans. En outre, la place de Ntep mettrait en difficulté des jeunes comme Samuel Abifade, Mamoudou Karamoko ou John Iredale, qui ne demandent qu’à progresser. La route est encore longue pour PGN et peut-être qu’un transfert ravirait tout le monde...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10