C’est déjà un titre qui se jouait ce dimanche sur la mythique pelouse de Wembley. Arrivés en finale, Liverpool, détenteur du trophée à 8 reprises, et Manchester City, vainqueur trois fois de la coupe, se disputaient la finale de la League Cup. Auteurs d’une saison globalement décevante, les deux équipes avaient l’occasion de relever la tête avant d’aborder les échéances nationales et européennes de fin de saison. En quête de son premier trophée depuis son arrivée, Jürgen Klopp alignait Mamadou Sakho en défense. Il devait ainsi contrer le quatuor offensif Silva, Touré, Sterling, Agüero.

Malheureusement le Français voyait sa finale écourtée. La faute à un contact aérien avec son coéquipier Can (16e). Sonnés et à terre, les deux hommes avaient beaucoup de mal à retrouver leur esprit. Une fois debout, Sakho se faisait manger par Aguëro sur l’action suivante qui trouvait finalement le poteau d’un Mignolet battu (23e). Encore étourdi, l’ancien Parisien sortait définitivement à la place de Kolo Touré (25e). C’est le seul fait marquant d’une première mi-temps où les défenses avaient pris le pas sur les attaques. Manchester City connaissait une seule frayeur lorsque Moreno s’écroulait dans la surface (34e). Michael Oliver, l’arbitre du match, ne bronchait pas.

Mignolet fautif, puis sauveur. Caballero héroïque !

Les Citizens revenaient justement en seconde période avec de meilleures intentions. Après une première incursion dans la surface des Reds, Aguëro servait Fernandinho. En dépit de l’angle fermé, le brésilien profitait d’une faute de main de Mignolet pour débloquer la rencontre (1-0, 49e). Mené au score, Liverpool donnait le maximum pour revenir mais ouvrait trop d’espaces derrière. Par deux fois, City a bien failli punir son adversaire. Servi par David Silva, Sterling ratait l’immanquable (60e) puis Aguëro subissait un croc en jambe de Moreno dans la surface. Malgré une faute évidente, l’homme en noir décidait de ne pas siffler (62e).

City avait laissé passer sa chance. Klopp jouait son va tout en faisant entrer des hommes frais comme Lallana et Origi. Et alors que Sterling manquait une nouvelle grosse opportunité (80e), Liverpool parvenait à arracher l’égalisation. Suite à une action confuse, Coutinho récupérait une frappe de Lallana sur le poteau pour marquer malgré le retour de Caballero (1-1, 83e). Vexés, les hommes de Pellegrini poussaient à leur tour pour reprendre l’avantage mais ils allaient se heurter à Mignolet. Responsable sur le but de Fernandinho, le Belge sortait deux énormes parades sur Otamendi et Yaya Touré (89e). Durant les prolongations, les deux équipes auront une opportunité de prendre les devants. Mignolet sauvait de nouveau son camp devant Agüero (105e) tout comme Caballero face à Origi (108e). La décision se faisait alors aux tirs au but. Et après un premier échec de Fernandinho, Caballero repoussait les tentatives de Lucas, Coutinho et Lallana. Suffisant pour que Manchester City remporte cette 55e finale de League Cup (1-1, 3-1 t.a.b.), la 4e de son histoire.