Jurgen Klopp aura dû attendre quatre matchs pour fêter sa première victoire avec Liverpool, ce soir en League Cup. Les Reds ont vite pris l’avantage grâce un but de Nathanael Clyne, qui a profité d’un mauvais dégagement de la défense de Bournemouth pour envoyer le ballon au fond des filets (17e). Match plutôt paisible pour les locaux ce soir ; les coéquipiers de Divock Origi ont clairement dominé les débats si on met de côté le dernier quart d’heure pendant lequel Bournemouth a poussé pour égaliser. Le technicien allemand en a également profité pour tester certains de ses jeunes, comme Cameron Brannagan ou Connor Randall, défenseur de 20 ans qui a fait ses débuts avec l’équipe première du club de la Mersey aujourd’hui. On notera l’excellente prestation de Roberto Firmino, nommé homme du match.

Supérieurs à leurs adversaires du soir, les Mancuniens n’ont eux pas su profiter de leurs occasions et ont fini par s’incliner aux tirs au but. Le match aurait déjà pu tourner en faveur du club de Championship en toute fin de rencontre, puisque les hommes d’Aitor Karanka se sont procurés deux excellentes occasions coup sur coup. Juste avant, Lingaard avait touché le poteau pour United. En prolongations, tant Anthony Martial, entré en jeu en 2e période, que Marouane Fellaini ont eu de nouvelles opportunités pour donner la victoire aux Red Devils, mais ne sont pas parvenus à cadrer leurs têtes. On notera l’exploit du gardien du Boro Tomás Mejías, qui a stoppé les pénaltys de Wayne Rooney, de Mickael Carrick et d’Ashley Young ! Les Mancuniens auront cependant de quoi se plaindre de l’arbitrage de Lee Mason, qui n’a pas sifflé deux mains assez flagrantes de Sergio Ayala dans sa surface.

Le voisin City a connu meilleur fortune avec une cinquième victoire de rang toutes compétitions confondues. Manuel Pellegrini avait aligné un joli XI titulaire avec plusieurs joueurs importants de l’effectif, à l’image de Kevin de Bruyne, encore très en vue ce soir. Wilfried Bony a ouvert le score d’une tête puissante suite à un corner tiré par Kolarov (22e). Juste avant la pause, c’est de Bruyne qui a doublé la mise après un caviar du jeune Iheanacho, auteur d’une belle action individuelle dans la surface de Crystal Palace. Jedinak était à deux doigts d’égaliser dans le temps additionnel de la première période, mais sa frappe est passée légèrement au-dessus des cages de Willy Caballero. Iheanacho et De Bruyne seront aussi à l’origine du troisième but, mais cette fois c’était au tour du Belge de servir le Nigérian, qui reprend son centre au niveau du point de pénalty (59e). Yaya Touré y est allé de son petit but, sur pénalty à 15 minutes de la fin. Delaney a marqué le but de l’honneur pour Palace dans le temps additionnel, et le jeune citizen Manu Garcia a saisi sa chance en marquant le cinquième et dernier but de son équipe juste avant le coup de sifflet final (94e). Un score peut être sévère pour les Londoniens, qui ont réalisé une prestation globalement correcte face à une équipe de City qui a fait la différence grâce à ses individualités.

Les résultats de la soirée :

Manchester City 5 - 1 Crystal Palace : Bony (22e), Kevin de Bruyne (44e), Iheanacho (59e), Yaya Touré (76e), Garcia (94e) pour City, Delaney (90’) pour Palace

Liverpool 1 - 0 Bournemouth : Clyne (17e)

Manchester United 0 - 0 (1-3 aux t.a.b) Middlesbrough

Southampton 2 - 1 Aston Villa : Yoshida (51e), Pelle (77e) pour Southampton, Sinclair (90e) pour Aston Villa

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10