Al Gharafa

  • Thani Bin Jassim Stadium (Al-Gharafah Stadium)
  • Capacité : 24826
  • Affluence moyenne : 0
Lisandro Lopez quitte Al-Gharafa

Officiel : Lisandro Lopez quitte Al-Gharafa !

  • 17.02.2015 · 11 h 07
  • Autre championnat

Après celui de Nenê il y a deux semaines, le club qatari d’Al-Gharafa vient d’officialiser le départ de Lisandro Lopez par consentement mutuel. Cette fois, les rumeurs d’un retour de Lisandro Lopez sur le sol européen vont pouvoir reprendre du poids (...)

Nenê a l'embarras du choix

Info FM : 2 clubs de L1 à fond sur Nenê !

  • 07.01.2015 · 08 h 45
  • Ligue 1
  • Transferts

Désireux de retrouver un championnat plus compétitif, Nenê suscite la convoitise en France et ailleurs. « J’ai vraiment envie de revenir en Europe ». Il y a quelques jours, Nenê (33 ans) affichait clairement ses intentions pour le mercato d’hiver au (...)

Nenê souhaite retrouver la L1 !

Nenê veut revenir en France !

  • 12.12.2014 · 12 h 56
  • Ligue 1
  • Transferts

Annoncé à Lille ces derniers jours, Nenê a confié à lequipe.fr qu’il souhaitait revenir en Europe et plus particulièrement en France cet hiver. Il sait ce qu’il veut. À quelques jours de l’ouverture du mercato d’hiver, Nenê (33 ans) a clairement affiché (...)

Nenê et Lisandro pistés par le LOSC

Le LOSC travaille au rapatriement de deux anciennes gloires de L1 !

  • 07.12.2014 · 10 h 23
  • Ligue 1
  • Transferts

Dépourvu de buteur prolifique depuis le départ de Salomon Kalou, le LOSC s’active déjà pour renforcer son secteur offensif. Deux transfuges de L1, et non des moindres, font l’objet de l’intérêt lillois. Dix. Tel est le nombre de buts inscrits par le (...)

Lisandro a quitté l'OL pour le Qatar

Al-Gharafa : que devient Lisandro Lopez ?

  • 30.04.2014 · 18 h 32
  • Autre championnat

Cédé pour raisons économiques, Lisandro Lopez a quitté l’Olympique Lyonnais l’été dernier, direction le Qatar et le club d’Al-Gharafa. Une destination exotique, mais l’attaquant argentin est loin de faire office de touriste dans ce pays. 8 août 2013. Ce (...)