Alors qu’il est en pleine crise de résultats, et ce, malgré l’obtention de son huitième titre de champion de France, le Paris Saint-Germain craint également des mesures disciplinaires exemplaires contre Neymar. Suite à son altercation avec un spectateur présent au Stade de France samedi dernier à l’occasion de la finale de la Coupe de France, l’international auriverde déchaîne les passions. Ses coéquipiers ont ouvertement critiqué son geste et plusieurs journalistes brésiliens réclament à ce que le sélectionneur national, Tite, ne le prenne pas dans ses valises pour la Copa América.

Un battage médiatique XXL en France et au Brésil qui a même accouché d’une plainte du spectateur contre Canal+. Une situation tendue face à laquelle le PSG compte réagir. Interrogé par Globoesporte, le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes, a expliqué qu’il ne comprenait pas l’ampleur de la polémique grandissante au Brésil. Selon lui, Neymar a toujours été exemplaire. S’il a admis que la réaction du numéro 10 parisien n’a pas été « idéale », il a insisté sur le fait que ce spectateur était présent dans le but de provoquer les joueurs et créer une polémique sur les réseaux sociaux, le tout, en filmant la scène.

Le PSG veut bannir le spectateur des stades en France

« Ce type de comportement n’aurait pas dû être autorisé dans cette zone restreinte du stade (près des marches montées par les joueurs allant chercher leurs médailles). C’est un espace dédié aux récompenses pour célébrer les athlètes des deux équipes finalistes de la Coupe de France. Il y a eu un manque évident de sécurité de la part de l’organisation. Cette personne a dépassé les limites. Nous allons discuter avec la FFF pour le bannir de tous les stades en France », a-t-il déclaré au média brésilien. Et ce n’est pas tout.

Globoesporte ajoute que le club de la capitale aurait en sa possession des vidéos qui ne seraient toujours pas sorties sur les réseaux en guise de preuve. De plus, les Parisiens auraient recueilli de nombreux témoignages de personnes ayant vu la scène de près et qui seraient disposées à témoigner en faveur du PSG et donc de Neymar. Pour rappel, la commission de discipline de la FFF doit se saisir aujourd’hui du dossier Neymar en plus de celui concernant le carton rouge reçu par Kylian Mbappé.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10