Qui pour succéder aux cinq titres du Paris Saint-Germain en Coupe de la Ligue BKT ? Voilà l’enjeu de la finale entre le Racing Club de Strasbourg et l’En Avant Guingamp. Pour arriver jusqu’au Stade Pierre Mauroy de Lille pour ce rendez-vous, les Alsaciens ont éliminé Lille, Marseille, Lyon et Bordeaux, tandis que les Bretons ont sorti Angers, Nice, Paris et Monaco. Pour ce match, Thierry Laurey alignait un 3-5-2 avec Kamara dans les buts. Koné, Mitrović et Martinez prenaient place dans l’axe tandis que Caci et Lala occupaient les couloirs. Au milieu de terrain, Prcić, Sissoko et Thomasson étaient alignés derrière un duo d’attaque Ajorque-Mothiba. De son côté, Jocelyn Gourvennec usait lui d’un 4-3-3 avec Caillard dans les buts et Rebocho, Kerbrat, Sorbon et Traoré en défense. Phiri, Ndong et Blas occupaient le milieu tandis que Thuram, Roux et Benezet étaient présents devant. Dans une chaude ambiance au Stade Pierre Mauroy, l’arbitre de la rencontre Benoît Millot sifflait le coup d’envoi.

Le début de match était équilibré, les deux équipes tentant d’inquiéter la cage adverse, mais les coups de pied arrêtés ne donnaient rien. La première occasion franche était pour Strasbourg. Koné armait une frappe lointaine qui atterrissait sur Mothiba. Le Sud-Africain contrôlait et oubliait Ajorque avant de servir Prcić en retrait, dont la tentative s’envolait (10e). Guingamp répondait dans la foulée. Thuram était lancé par Benezet et armait une frappe croisée que Kamara claquait en corner (16e). Les Bretons insistaient mais le coup-franc de Benezet passait au-dessus (27e) tandis que la frappe de Blas était captée par Kamara (28e). Avant la pause, Strasbourg s’offrait une nouvelle occasion. Prcić décalait Sissoko, qui armait une reprise de volée. Sa tentative passait néanmoins au-dessus du but de Caillarde (44e). A la pause, les deux équipes étaient dos à dos, avec un avantage dans le jeu pour les Bretons.

La panenka de Lienard illumine le Stade Pierre Mauroy

La rencontre reprenait entre les deux équipes, et Guingamp reprenait sa marche en avant. Benezet réalisait un petit festival dans la surface avant d’armer une lourde frappe pied gauche. Kamara, bien sur ses appuis, repoussait en corner. Dans la foulée, Roux reprenait le coup de pied de coin mais manquait le cadre (55e). Et Strasbourg répondait quelques instants plus tard. Sissoko reprenait une longue transversale venue de la gauche pour centrer en retrait. Thomasson surgissait alors devant Kerbrat mais sa tentative passait à côté (59e). Ajorque s’essayait pour sa part sur coup-franc, mais sa frappe frôlait le montant de Caillard (64e). Un coup dur arrivait alors pour les Bretons puisque Roux, blessé, cédait sa place à Mendy (67e). Côté Alsaciens, Thomasson claquait une jolie frappe lointaine mais Caillard repoussait solidement (73e), tandis que Mendy tentait sa chance sans cadrer (74e).

Les Bretons poussaient et s’offraient une nouvelle occasion en contre. Blas trouvait Benezet qui choisissait de mettre en retrait vers Thuram. L’attaquant guingampais tentait sa chance mais se loupait totalement, alors que Blas était seul dans son dos (78e). Martinez déviait ensuite un centre de Benezet devant Thuram, seul en bonne position, sauvant les siens (80e). Mothiba cédait ensuite sa chance à Da Costa pour tenter de réveiller Strasbourg (81e), tandis que Rodelin remplaçait Benezet (86e). Strasbourg essayait de marquer mais Ajorque butait encore sur Caillard (89e). L’arbitre sifflait alors la prolongation, mais le niveau restait le même et personne ne prenait réellement le dessus. Rodelin s’essayait de loin mais butait sur Kamara (104e), comme Mendy de près (120e). Les tirs au but se profilaient alors. Prcić transformait le sien (1-0), alors que Mendy tirait largement au-dessus (1-0). Thomasson donnait le break à Strasbourg (2-0), mais Didot réduisait le score (2-1). Cela n’inquiétait pas Lienard qui glissait une panenka et faisait exulter le kop strasbourgeois (3-1). Sous pression, Rodelin butait sur Kamara (3-1). Avec la coupe au bout du pied, Carole s’élançait et transformait (4-1). Strasbourg remporte ainsi la Coupe de la Ligue BKT !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10