Le 9 septembre. Il fallait remonter jusque-là pour trouver trace de la dernière titularisation de Jesé Rodriguez (23 ans) sous la tunique du Paris SG, contre Saint-Étienne (1-1, 4e journée de Ligue 1). Autant dire que, ce mercredi, contre Lille (3-1, 8e de finale de Coupe de la Ligue), l’Espagnol avait des fourmis dans les jambes. Et pourtant, l’attaquant est entré doucement dans son match, avant de trouver finalement ses sensations. Du moins son rythme. Résultat : un but (le premier dans le jeu depuis son arrivée dans la capitale), quelques appels intéressants et, surtout, des courses défensives.

Un bilan moyen, encore insuffisant au regard de l’investissement consenti lors du dernier mercato par les pensionnaires du Parc des Princes (25 M€), qu’Unai Emery a décrypté en conférence de presse d’après-match. « Il avait besoin de jouer. Nous avons besoin qu’il soit performant. Il va y arriver lorsqu’il trouvera le rythme. Aujourd’hui (mercredi), c’était une bonne opportunité. Il a progressé au fil des minutes. Son début de match n’était pas facile, mais il s’est amélioré pendant la rencontre. Il s’est mis dans le rythme, il a pris en confiance et il a marqué, c’est bien. Mais il a besoin de jouer, c’est clair », a-t-il lancé, semblant vouloir l’encourager dans ses efforts.

Un but salué et des efforts soulignés

Ses partenaires aussi ont salué son but, à la suite d’un double une-deux intéressant avec Blaise Matuidi (69e), et sa prestation volontaire, à l’image de Lucas (24 ans), auteur d’un doublé. « Je suis content pour lui. Il travaille beaucoup. C’est difficile quand tu arrives dans un nouveau club et que tu ne joues pas beaucoup. Aujourd’hui (mercredi), il a eu sa chance, il a marqué, il a fait un bon match. Il a la confiance de tous les joueurs. On est ensemble », a lancé le Brésilien. Un son de cloche à peu près similaire pour Marquinhos (22 ans).

« Ça va lui faire du bien, ça va lui donner de la confiance. Le groupe a toujours été avec lui. On voit ses qualités. Il a eu son temps d’adaptation. Maintenant, il est intégré au groupe. On a vu qu’il a fait un bon match aujourd’hui (mercredi). Il a beaucoup aidé collectivement, défensivement. Il a réussi à récupérer des ballons en défense. Il a été récompensé de son match avec ce but », a conclu l’Auriverde. Si les Parisiens semblent convaincus, les observateurs le sont moins. Quand Le Parisien dit avoir « aimé sa combativité », L’Équipe parle d’« examen raté », lui attribuant un 4/10. Malgré le scepticisme ambiant, Jesé, que l’on annonce déjà sur le départ, a-t-il enfin lancé son aventure au PSG ?