En venant à bout de l’Argentine (1-0, après prolongations), l’Allemagne est devenue championne du Monde, validant ainsi son projet de restructuration commencé après l’Euro 2000. Joachim Löw, sélectionneur de cette Nationalmannschaft, n’a pu s’empêcher de savourer tout ce chemin parcouru. « Nous sommes ensemble depuis 55 jours. Nous avons commencé ce projet depuis 10 ans. Cela a commencé avec Klinsmann, puis j’ai continué. Nous nous sommes améliorés d’année en année. Nous avons fait des progrès constants. Même si, jusqu’ici, nous n’avions pas gagné de trophées », a-t-il indiqué, remerciant au passage tous les acteurs qui ont rendu possible la réussite de cette vaste entreprise.

Le coach allemand a ensuite tressé des louanges à ses joueurs, notamment ses cadres. « Les champions ont toujours ce qu’ils méritent. S’il y a bien une équipe qui méritait de gagner, c’est celle de Lahm, Schweinsteiger, Özil, etc. Ils sont au plus haut niveau depuis si longtemps. Nous avons été les meilleurs sur l’ensemble de la compétition. C’est le fruit de notre travail depuis 10 ans. Nous avons affiché un esprit d’équipe merveilleux en plus d’une force et d’une technique impressionnante. Nous sommes fiers d’être les premiers européens à gagner en Amérique du Sud, qui plus est au Brésil, le pays du football », s’est-il également félicité, espérant que ce titre allait en appeler d’autres pour le football germanique.

« Ce trophée donne un plus à l’Allemagne, un élan supplémentaire. Et quand je regarde notre groupe, je vois beaucoup de jeunes joueurs, beaucoup qui ont moins de 30 ans, même si Miroslav Klose peut peut-être jouer encore 4 ans ! (rires) Mais les Götze, Schürrle, Kroos, Özil, ils sont tous jeunes, ils peuvent encore aller plus loin. Très loin avec les autres éléments qui sont encore plus jeunes qu’eux », a-t-il conclu. L’Allemagne, tout juste auréolée de son titre mondial, dominera-t-elle, comme l’Espagne avant elle, le football international pendant plusieurs années ? Pour Löw en tout cas, l’avenir lui appartient.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10