Indispensables dans leurs clubs respectifs mais presque indésirables en sélection. Tel est le cruel destin de Paulo Dybala et Mauro Icardi. Icônes incontestées à la Juventus et à l’Inter Milan, les deux virtuoses argentins sont réduits à jouer les utilités avec l’Albiceleste. Le premier cité n’a plus fréquenté la sélection depuis l’amical face au Nigéria en novembre dernier (2-4), quand le second n’a plus porté le maillot argentin depuis une rencontre des éliminatoires pour le Mondial face à l’Equateur (3-1). Une éternité pour deux joueurs qui affichent des statistiques renversantes en Série A.

Avec la Vieille Dame, Dybala a ainsi trouvé le chemin des filets à dix sept reprises cette saison, quand Icardi a trompé les portiers adverses à vingt-deux reprises, pour le compte de l’Inter ! Pour autant, Jorge Sampaoli n’a pas convoqué les deux joueurs pour les matchs amicaux face à l’Italie et l’Espagne. Un ultime camouflet pour les deux protagonistes qui pourraient bien rater la Coupe du Monde en Russie cet été. Présent en conférence de presse ce jeudi avant le choc face à l’Italie (vendredi, 20h45), Sampaoli a dévoilé les raisons qui le poussent à se passer du duo Dybala-Icardi.

Dybala et Icardi pourraient bien rater la Coupe du Monde

« Il sera difficile pour Dybala de s’habituer à notre style. Nous n’avons pas pu améliorer ses performances et nous devons évaluer si les joueurs présents sont meilleurs que Paulo ou si nous devons continuer à travailler avec Paulo pour améliorer ses performances, » a ainsi décrypté l’ancien sélectionneur du Chili. En clair, si Cristian Pavon ou encore Lautaro Martinez intègrent mieux les préceptes de jeu prônés par le technicien argentin, ils auront de grandes chances de voir la Russie cet été. Concernant Mauro Icardi toujours muet avec l’Argentine, le sélectionneur argentin semble reprocher au buteur intériste de ne pas avoir su saisir sa chance quand l’occasion s’est présentée.

« La situation d’Icardi est similaire à celle de Dybala. Comparer les performances d’Icardi à l’Inter à celles avec l’Argentine n’est pas une bonne chose. Je me suis rendu compte de cela et j’ai senti que nous devions travailler plus dur, mais nous n’avons pas assez de temps, et en tant qu’entraîneur de l’Argentine, je dois privilégier les automatismes sur le terrain, » a ainsi commenté Jorge Sampaoli. Ces déclarations pourraient bien sonner le glas des dernières espérances de Paulo Dybala et Mauro Icardi de disputer le Mondial en Russie avec l’Argentine...