L’objectif premier de l’équipe de France est atteint. Grâce à un court, mais précieux succès face au Pérou (1-0), les Bleus sont assurés de disputer les phases finales de la Coupe du Monde 2018. Désormais, l’objectif affiché par les hommes de Didier Deschamps est de terminer à la première place de son groupe. « C’est une grosse satisfaction. On va jouer le prochain match pour le gagner. On ne va pas calculer par rapport à notre adversaire des 8e. On veut terminer premier du groupe », a déclaré le sélectionneur des Bleus. Pour cela, il faudra obtenir au moins le point du match nul face au Danemark, mardi prochain à 16h.

Mais face à la formation emmenée par Christian Eriksen, Didier Deschamps pourrait être amené à modifier son onze de départ, pour donner un peu de temps de jeu aux remplaçants, histoire de tenir tout le monde prêt à aller au combat et de garder les troupes mobilisées. C’est en tout les cas ce qu’espère profondément l’ailier de l’Olympique de Marseille, Florian Thauvin, qui a des fourmis dans les jambes. « J’espère avoir du temps de jeu dans cette coupe du Monde. Si c’est lors du 3e match, ça sera un plaisir. Je me tiens prêt. Si ce n’est pas contre le Danemark, il y aura d’autres matchs. Tant qu’il y en a d’autres, j’estime que j’ai la possibilité de rentrer en jeu donc je garde espoir. J’ai envie de rentrer sur le terrain, mais les places sont chères » a-t-il confié en conférence de presse.

Malgré son faible temps de jeu sous le maillot de l’équipe de France, le joueur de 25 ans est conscient de la chance qu’il a de faire partie des 23 Bleus. Un costume de remplaçant qu’il ne rechigne pas à endosser, lui qui est conscient de toutes les forces que dispose la sélection tricolore. « Ce serait un peu plus facile à vivre si j’étais sur le terrain parce que je suis un compétiteur. C’est sur le terrain que j’aime être. Mais je n’oublie pas la chance que j’ai de faire partie des 23, d’être à la Coupe du Monde, c’est un rêve depuis tout petit. C’est un plaisir tous les jours. On a bien évidemment un rôle à jouer pour les coéquipiers, il faut les soutenir. Même si ce n’est pas toujours simple quand on ne joue pas, on représente la France, on est 23 », a-t-il déclaré. A l’écouter, Florian Thauvin semble plutôt bien vivre sa situation, mais nul doute que si Didier Deschamps venait à faire appel à "Flotov", ce dernier répondra présent.