Cet après-midi commence le dernier jour de la phase de groupes de la Coupe du Monde. Si le groupe de la Russie et de l’Uruguay est déjà joué, rien n’est encore fait dans le groupe de l’Espagne, du Portugal et de l’Iran bien que le Maroc soit d’ores et déjà éliminé. Les Lions de l’Atlas, justement, affrontent pour l’honneur l’Espagne (à suivre en direct sur notre live commenté) qui joue sa place en huitièmes, mais aussi la première place du groupe qui lui éviterait une rencontre compliquée potentiellement contre l’Uruguay si ces derniers terminent premiers devant la Russie.

En clair, pour le moment, l’Espagne est en tête de sa poule, mais va être forcément dépendante du résultat du Portugal contre l’Iran. Les deux rencontres se joueront simultanément pour éviter tout calcul. Fernando Hierro, qui a remplacé Julen Lopetegui au pied levé à la tête de la Roja avant la Coupe du Monde, devrait aligner un 4-3-3 en faisant encore et toujours confiance à Andrés Iniesta, pourtant décrié depuis son entrée en lice.

Hierro joue la première place

Ainsi, David De Gea devrait bel et bien être le portier de la Roja pour cette ultime rencontre de groupe. Devant lui, Dani Carvajal, Sergio Ramos, Gerard Piqué et Jordi Alba devraient bien tenir leur place. Sergio Busquets sera, comme à son habitude, devant la défense et sera accompagné d’Andrés Iniesta, donc, mais aussi de Koke Resurrección. Enfin, devant, du grand classique, David Silva et Isco seront chargés d’envoyer des caviars à Diego Costa.

Côté marocain, Hervé Renard devrait mettre en place un 4-2-3-1. Munir devrait être l’ultime rempart si Dirar, Benatia, Da Costa et Achraf Hakimi ne parviennent pas à endiguer les attaques espagnoles. Au milieu de terrain, le technicien français devrait s’appuyer sur un double pivot Boussoufa-El Ahmadi. Enfin, Ziyech, Belhanda et Amrabat devront apporter le danger pour aider un peu Khalid Boutaïb, afin de marquer enfin un but dans la compétition.