José Anigo

  • Nom complet : José Anigo
  • Taille : 183 cm
  • Poids : 80 kg
  • Poste : Défenseur
  • Âge : 55 Ans
  • Nationalité :France
  • Date de naissance :
Anigo lorsqu'il officiait encore à l'OM

McCourt, Boli, Labrune : Anigo tire à tout-va !

  • 29.11.2016 · 18 h 48
  • Ligue 1

José Anigo avait des choses à dire. Invité ce mardi soir sur les ondes de RMC, l’ancien entraîneur et dirigeant de l’Olympique de Marseille n’a pas mâché ses mots, bien au contraire même. Du projet McCourt à Basile Boli en passant par Vincent Labrune, (...)

Payet n'a plus porté le maillot des Bleus depuis juin 2015

José Anigo tacle séverement Deschamps sur le cas Payet

  • 26.02.2016 · 23 h 32
  • Equipe de France

José Anigo ne laisse jamais passer une occasion de casser du sucre sur le dos de Dider Deschamps. Dans France Football, il a glissé un nouveau tacle au sélectionneur concernant la non-sélection de Dimitri Payet. C’est bien connu José Anigo ne porte (...)

Anigo défend Nasri

José Anigo vole au secours de Samir Nasri

  • 03.12.2015 · 14 h 30
  • Ligue 1

L’ancien entraîneur de l’OM, José Anigo, n’apprécie pas que Samir Nasri soit autant critiqué suite à l’affaire Valbuena et il le fait savoir. Samir Nasri s’en serait bien passé et pourtant, son nom est apparu dans la procédure en cours au sujet de (...)

Troyes veut Anigo

Un club de Ligue 1 veut confier son banc à José Anigo !

  • 01.11.2015 · 10 h 19
  • Ligue 1
  • Transferts

Selon les informations de L’Equipe, José Anigo pourrait voir se présenter l’opportunité d’entraîner à nouveau en Ligue 1. La lanterne rouge Troyes aurait fait de lui sa priorité pour la succession de Jean-Marc Furlan, plus que jamais sur la sellette. « (...)

Anigo en veut à certains supporters de l'OM

José Anigo tacle les supporters de l’OM et défend Valbuena

  • 24.09.2015 · 14 h 03
  • Ligue 1

L’ancien directeur sportif de l’OM José Anigo a confié sa honte face aux agissements d’une partie du public dimanche soir lors d’OM-OL, par rapport au retour houleux de Mathieu Valbuena. Loin des yeux, loin du cœur ? Pas vraiment pour José Anigo, (...)