Il est temps de remettre le bleu de chauffe. Tout juste auréolés du titre de champions du monde, les joueurs de l’équipe de France se sont retrouvés pour le début de la nouvelle compétition de l’UEFA : la Ligue des Nations. Et quoi de mieux pour étrenner la deuxième étoile qu’un duel sur les terres du champion du monde 2014. Opposée à l’Allemagne de Joachim Löw, la France de Didier Deschamps entend réussir à Munich ce qu’elle avait manqué de peu à Cologne (2-2), à savoir une victoire face à la Mannschaft (match Allemagne-France à suivre en live commenté sur FM).

Et pour y arriver, le sélectionneur national est resté dans la continuité de la Coupe du Monde en Russie. La seule nouveauté est la titularisation annoncée d’Alphonse Areola dans les cages. Le joueur du Paris Saint-Germain profite des blessures de Hugo Lloris et de Steve Mandanda pour honorer sa première cape sous le maillot tricolore. Devant lui, pas de changement donc puisque le quatuor Pavard-Varane-Umtiti-Hernandez est reconduit. Tout comme le duo Pogba-Kanté qui sera chargé de la récupération.

Pas trop de surprises au programme

Un cran au-dessus, Blaise Matuidi sera chargé de tenir le flanc gauche, Kylian Mbappé devra quant à lui animer le côté droit. Au centre, Antoine Griezmann aura la mission d’épauler un Olivier Giroud titulaire inamovible à la pointe du 4-2-3-1 qui a brillé en Russie. Côté allemand, Löw et les siens auront à cœur de se faire pardonner après la piètre campagne de 2018. Éliminée dès la phase de poules, l’Allemagne compte remettre les pendules à l’heure avec un onze articulé dans un système similaire à celui des Bleus, mais sans Mesut Özil qui a mis un terme à sa carrière internationale.

Manuel Neuer gardera les cages derrière une défense à quatre composée de Kimmich, Boateng, Hummels et Schulz. La paire technique Goretzka-Kroos évoluera juste en dessous du trio Brandt-Reus-Müller. Annoncé remplaçant, l’ailier de Manchester City Leroy Sané aura-t-il l’opportunité de retrouver un second souffle en cours de match après un été 2018 très compliqué. Enfin, l’attaquant de Leipzig Timo Werner devrait être aligné en pointe.