Auteur d’un début parfait dans les qualifications pour l’Euro 2020, l’Équipe de France espère poursuivre sur sa lancée. Les Bleus joueront trois matches amicaux ces prochains jours, à commencer par la Bolivie en amical le 2 juin. Ils entreront ensuite dans le vif du sujet avec deux matches de qualifications en Turquie (le 8 juin), puis en Andorre trois jours plus tard. Pour mener à bien cette mission, Didier Deschamps a dévoilé sa liste de joueurs ce mardi.

Le sélectionneur a pris avec lui un groupe élargi de 24 éléments. Hugo Lloris dispute en effet la finale de Ligue des Champions la veille de la réception de la Bolivie et ne sera donc pas disponible, tout comme Moussa Sissoko. Deschamps a ainsi convoqué 4 gardiens de but dont un nouveau venu en la personne de Mike Maignan. Le gardien lillois accompagne Lloris, Areola et Lecomte, excluant Mandanda. Ce n’est pas l’unique seul choix fort du sélectionneur car ils sont en tout 3 petits nouveaux dans cette liste.

Lenglet préféré à Laporte

Profitant également de la blessure de Kimpembe, Clément Lenglet a été récompensé de sa belle saison avec le FC Barcelone. Didier Deschamps a expliqué cette option et révélé pourquoi il avait choisi l’ancien de Nancy plutôt qu’Aymeric Laporte. « C’est un choix. C’est parfois difficile. Je ne peux pas argumenter à chaque fois même si vous aimeriez bien. C’est comme ça aujourd’hui. D’autres auraient mérité. C’est un privilège pour moi. J’ai énormément de joueurs qui sont des candidats sérieux pour postuler à l’Équipe de France. J’ai des choix à faire par rapport à ce que je sais, le staff aussi. C’est Lenglet qui sera avec nous cette fois-ci. »

Toujours au rayon des défenseurs, Didier Deschamps a fait appel à Léo Dubois plutôt qu’au champion du monde, mais auteur d’une mauvaise saison, Djibril Sidibé. « On le suit depuis un bon moment. C’est un jeune joueur donc le niveau international il ne peut pas l’avoir s’il n’est jamais venu. Il le connaît quand même car il connaît la Ligue des Champions avec l’OL. Il a été embêté avec quelques blessures. Il a eu un début de saison un peu compliqué entre un passage de Nantes, chez lui, à Lyon, en plus la concurrence avec deux internationaux. Il a gagné en sérénité et en performance sur la phase défensive. Ça va être une découverte pour lui. À lui de faire en sorte de revenir le plus souvent possible » a prévenu le sélectionneur.

Lacazette toujours devancé

Enfin, autre choix qui n’est pas passé inaperçu, la préférence Ben Yedder alors que Lacazette est aussi disponible. Le Sévillan a marqué 30 buts toutes compétitions confondues cette saison et même si le Gunner aussi sort d’un exercice convaincant, il doit toujours faire plus pour être appelé par Deschamps. « Lacazette ? Il n’y a pas de raison pour qu’on ne le revoit pas en Équipe de France. Là aussi j’ai eu un choix difficile à faire avec Ben Yedder, qui sort lui aussi d’une grosse saison. Vous avez le droit d’avoir une préférence pour Alexandre, comme d’autres pour Wissam. J’ai un choix à faire et j’ai choisi Wissam. » Lacazette devra prendre son mal en patience, une nouvelle fois.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10