Avec Florian Thauvin, c’était toujours la même chanson. Fort face aux faibles et faible face aux forts. Et lorsqu’il était appelé en équipe de France, c’était surtout pour jouer le 23e homme. Mais force est de constater que le joueur de l’Olympique de Marseille a peut-être profité de cette fin de saison internationale pour changer - un peu - la donne. Bien sûr, certains diront qu’il n’a joué que contre la Bolivie (2-0) et Andorre (4-0), mais toujours est-il qu’un constat commence à s’imposer. Thauvin semble enfin plus entreprenant en sélection.

Malgré une saison 2018/2019 compliquée avec l’OM et de sérieuses critiques à l’encontre de ses convocations répétées chez les Bleus, l’ailier a su saisir sa chance pour se distinguer à chaque fois que Didier Deschamps lui a offert une place de titulaire. Enfin félicité publiquement par le sélectionneur national à Nantes, le numéro 20 tricolore, qui n’a pas participé au match perdu en Turquie (0-2), a de nouveau brillé contre Andorre en délivrant une passe décisive à Wissam Ben Yedder et un en inscrivant son premier but en sélection. Et de quelle manière ! Sur un centre de Mbappé, l’ancien Bastiais a permis aux Bleus de rentrer au vestiaire à la mi-temps sur le score de 3-0 après un magnifique ciseau.

Thauvin encore encensé par Deschamps

Une belle soirée que l’intéressé a savouré. « C’est vrai que c’est une superbe soirée pour tous et pour moi personnellement. Marquer mon premier but en équipe de France, c’est un rêve. Je pense que je vais passer de bonnes vacances. On a eu un match compliqué samedi en Turquie. On avait besoin de se rassurer, de rassurer tout le monde. C’était vraiment un terrain compliqué. On a fait le boulot. Je vais pouvoir me lâché pleinement. Kylian (Mbappé) m’a lâché un super ballon. Mes coéquipiers me mettent dans de très bonnes dispositions ». Une libération qu’a confirmé Deschamps en conférence de presse d’après-match.

« Il avait montré des choses intéressantes contre la Bolivie, ce qui n’avait pas toujours été le cas avant. Pour certains joueurs, cela met un peu plus temps que pour d’autres pour se libérer. Ce match contre la Bolivie lui a fait du bien. Il a fait beaucoup de bonnes choses ce soir. Il est plus en confiance, plus libéré. La qualité, il l’a. C’est un passage important pour des joueur qui ne sont pas amenés à jouer régulièrement », a-t-il indiqué, dans des propos relayés par Le Figaro. De nouveaux compliments du sélectionneur qui auront le mérite de repousser pendant un temps les remises en question concernant ses convocations en sélection.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10