Et de deux ! Après un titre d’homme du match de la Rédaction Foot Mercato samedi contre l’Albanie (4-1, éliminatoires Euro 2020), Kingsley Coman a enchaîné ce mardi face à Andorre (3-0). Buteur à nouveau, l’attaquant du Bayern Munich a été un peu moins en vue mais est resté une menace permanente pour la défense adverse. Et la barre n’avait pas repoussé une autre de ses tentatives, sur un centre de Lucas Digne, l’ancien Parisien aurait pu gonfler un peu plus ses statistiques. « Je ne vais pas me plaindre d’avoir une solution supplémentaire. Il était déjà avec nous à l’Euro (2016), il était déjà performant, je l’ai déjà dit. Ce qu’il a ajouté avec son club et sur ces deux rassemblements, c’est qu’il est plus efficace. Ce n’est pas un problème pour moi, bien au contraire. J’espère récupérer les autres joueurs aussi, même si je ne pourrai pas tous les prendre », a savouré Didier Deschamps en conférence de presse d’après-match.

Comme le sélectionneur, les Bleus sont sous le charme de leur partenaire, à l’image de Moussa Sissoko. « On sent qu’il est en forme, qu’il a les jambes, on sait qu’il a souvent été blessé par le passé. Depuis le début de saison, il est performant, avec le Bayern Munich aussi. Il l’a montré sur ces deux matches. Il a apporté ses qualités au service du collectif, c’est bien pour lui, c’est bien pour nous. C’est ce que le sélectionneur lui demande et, nous, ses coéquipiers, c’est ce qu’on attend de lui. Donc c’est bien d’avoir un Kingsley comme ça en feu, parce qu’il peut faire la différence à tout moment », a souligné le milieu de Tottenham. Au micro de TF1, l’intéressé l’a joué plutôt sobre. « Oui, c’est une très belle semaine sur le plan personnel comme collectif. C’est plus facile d’être au haut niveau quand le corps suit », a-t-il lancé, expliquant travailler sur sa finition pour « apporter à l’équipe de France ».

Ils font l’unanimité

Passeur décisif pour le Munichois, Jonathan Ikoné, titularisé pour la première fois ce mardi, a lui aussi marqué des points, après avoir marqué en sortant du banc face à l’Albanie samedi. « C’est un jeune joueur, qui a encore une bonne marge de progression. Il a bien profité du temps de jeu que je lui ai donné. C’est important d’être décisif. Les lendemains seront différents pour lui. C’est très bien pour le court et moyen terme », a expliqué le sélectionneur à l’issue de la rencontre. Son capitaine Hugo Lloris est sur la même longueur d’onde. « Il est très à l’aise. Je pense qu’il a une grande confiance en lui, mais il est arrivé avec beaucoup de respect. Il s’est très bien adapté, sur et en dehors du terrain. Il est plein de talent. Il va poursuivre son apprentissage du très haut niveau. Il a montré de très belles choses. On espère qu’il va continuer sur la même voie avec le LOSC pour pourquoi pas revenir en sélection », a confié le portier tricolore.

Le Lillois, lui, est pressé de regoûter au groupe France. « C’est vraiment un plaisir de connaître ma première titularisation aujourd’hui, je suis content pour moi et pour l’équipe. J’espère revenir, en tout cas c’est ce que je souhaite mais c’est le coach qui fait sa sélection. J’espère tout donner avec mon club pour revenir en équipe de France A. On ne connait pas la suite, on verra. (...) Je suis content et j’espère que ce n’est pas la fin, que ça va continuer comme ça », a-t-il conclu. Les deux ex du PSG ont su profiter des absences dans le secteur offensif pour briller. À eux de poursuivre sur leur lancé pour, pourquoi pas, causer des maux de tête à DD pour le prochain rassemblement.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10