Pas de Kylian Mbappé, pas de Paul Pogba ni de N’Golo Kanté. Voilà trois hommes forts de l’équipe de France absents pour le rassemblement des Bleus de septembre, avec deux matches prévus à domicile face à deux adversaires abordables, l’Albanie puis Andorre. C’est samedi que cela débutera par le plus gros morceau, l’Albanie (4e du groupe avec 6 points) et Didier Deschamps va devoir trouver la bonne formule pour éviter un faux-pas qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Rappelons ainsi que la France compte 9 points après 4 journées, soit le même nombre que la Turquie et l’Islande.

Alors, comment colmater les absences ? Nous vous avons posé la question et demandé de composer votre onze de départ pour affronter l’Albanie. Commençons par la défense. C’est l’unanimité ou presque pour Hugo Lloris dans les cages. De même pour Raphaël Varane en défense centrale et Lucas Hernandez sur le côté gauche. Cela se complique pour les deux postes restants. Clément Lenglet garde quand même une belle longueur d’avance sur Samuel Umtiti, son remplaçant à Barcelone, rappelé après le forfait d’Aymeric Laporte. À droite, Benjamin Pavard est de plus en plus contesté, avec de nombreux votes pour Dubois, mais conserve une courte avance au final.

Matuidi et Giroud ne font plus débat

Le milieu de terrain a suscité un éclatement des voix. Ce qui rend le 4-3-3, système le plus souvent cité, impossible à installer. Entre Sissoko, N’Zonzi et Tolisso, cela a été très serré, contrairement au secteur offensif où trois éléments se sont détachés : Griezmann, Fekir et Coman. Nous privilégions donc le 4-2-3-1, avec un entrejeu Blaise Matuidi-Corentin Tolisso, les deux milieux à avoir obtenu le plus de votes. Soulignons d’ailleurs qu’il était savoureux de voir Matuidi, d’habitude peu réclamé lorsque Kanté et Pogba sont bien là, être plébiscité de la sorte.

Dans un 4-2-3-1 donc, Kinglsey Coman a, de manière plutôt étonnante, récupéré beaucoup de votes. Est-ce parce qu’il est l’un des seuls à pouvoir amener de la vitesse et de la percussion en l’absence de Kylian Mbappé ? Sûrement. Nabil Fekir, auteur d’un bon début de saison avec le Betis, est aussi clairement réclamé, tout comme l’incontournable Antoine Griezmann. Enfin, et comme pour Matuidi, c’est plutôt cocasse, Olivier Giroud est plébiscité pour être aligné en pointe. Alors, est-ce que ce sera également le choix de Didier Deschamps ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10