Didier Deschamps se serait sûrement bien passé de tous ces tracas. Des tracas sous la forme de forfaits puisque à l’heure d’aborder deux matches décisifs dans la course à la qualification pour l’Euro 2020, il ne peut pas compter sur son capitaine Hugo Lloris, son leader Paul Pogba et sa pépite Kylian Mbappé. Il pourra a priori s’appuyer sur Lucas Hernandez malgré les cris d’orfraie du Bayern Munich. Enfin, il aura à s’interroger sur les joueurs en manque de rythme, à l’instar d’Olivier Giroud.

Mais avant de savoir ce que le sélectionneur national va proposer vendredi soir, nous vous avons demandé de composer votre onze de départ pour la rencontre face à l’Islande. Commençons par le poste de gardien de but, rendu d’autant plus intéressant avec l’absence de Lloris. Intronisé numéro 2 dans la hiérarchie par Didier Deschamps himself lors de la révélation de la liste, Steve Mandanda garde la majorité de vos votes mais il est contesté, aussi bien par Areola que Maignan, qui ont compté plusieurs voix. En défense par contre, c’est du grand classique avec Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Clément Lenglet et Lucas Hernandez, que vous souhaitez voir jouer plutôt que Lucas Digne.

La surprise Ikoné

Le schéma tactique plébiscité est le 4-2-3-1 (devant le 4-3-3). Et dans ce cadre-là, le milieu de terrain serait composé de N’Golo Kanté et de Blaise Matuidi. Le joueur de la Juventus Turin est parfois cité comme milieu gauche (à l’image de ce que Didier Deschamps fait régulièrement) mais il l’est essentiellement dans l’axe. Kanté est lui intouchable. C’est ensuite que cela se corse. Pour évoluer sur l’une des deux ailes, le Bavarois Kingsley Coman est encensé et a récolté une large majorité. Même histoire pour Antoine Griezmann en guise de numéro 10.

La première surprise vient du choix Jonathan Ikoné, privilégié à Thomas Lemar par exemple. Le Lillois, en manque de réussite, compte plus de voix que les autres éléments offensifs. Tout comme Olivier Giroud. Décrié depuis toujours, même lorsqu’il était titulaire à Arsenal ou Chelsea, on pouvait penser qu’il se ferait manger par Ben Yedder. Eh bien non, de manière surprenante, Giroud et son temps de jeu famélique cette saison gardent votre préférence. Didier Deschamps fera-t-il les mêmes choix ? Réponse vendredi.