Nul besoin de chercher trace d’un France-Bolivie dans les archives du football international, la rencontre amicale qui oppose ce soir les Bleus à la « Verde », à Nantes, est une première entre les deux équipes ! Moins bien classée des dix nations qui composent la CONMEBOL, Confédération sud-américaine de football, la Bolivie (63e au classement FIFA) débarque en France avec l’objectif de préparer la Copa America, qu’elle débute dans douze jours, face au Brésil, pays hôte. Pour les hommes de Didier Deschamps, la rencontre de ce soir aura pour enjeu principal de préparer les organismes aux deux rencontres de qualifications pour l’Euro 2020 programmées en Turquie (08/06) et en Andorre (11/06). Pour cette rencontre inédite, Didier Deschamps devrait opter pour un 4-2-3-1 au coup d’envoi.

Le sélectionneur, qui ne peut compter sur Hugo Lloris, finaliste malheureux de la Ligue des champions avec Tottenham, hier soir, - en compagnie de Moussa Sissoko - a choisi le Parisien Alphonse Areola pour le suppléer dans le but. Une fois n’est pas coutume, la défense des Bleus devrait dès ce soir être au grand complet, puisqu’après trois finales de C1 disputées de suite, Raphaël Varane a pu participer à la totalité de la préparation avec l’équipe de France. Le Madrilène sera normalement associé à Samuel Umtiti, qui conserve la préférence du coach, bien que relégué derrière Clément Lenglet au FC Barcelone. Sur les côtés, tout juste tombé en D2 allemande avec Stuttgart, Benjamin Pavard devrait évoluer à droite. Élu joueur de l’année par les supporters d’Everton, Lucas Digne occuperait le côté gauche.

Kylian Mbappé à la place d’Olivier Giroud en pointe

Si la défense des Bleus devrait être type, le milieu devrait lui subir quelques travaux. Arrivé tardivement, après avoir remporté la Ligue Europa avec Chelsea face à Arsenal, N’Golo Kanté ne sera pas aligné ce soir. Souffrant de la cuisse, Blaise Matuidi devrait lui être ménagé. Le double pivot devrait être aujourd’hui composé de Paul Pogba et Tanguy Ndombélé. Annoncé partant de l’Atlético de Madrid, dans l’attente de trouver un nouveau point de chute, Antoine Griezmann devrait lui occuper le poste de numéro 10 dans le onze qui débutera ce soir. Si l’on sait que Kylian Mbappé occupera la pointe de l’attaque en l’absence d’Olivier Giroud, buteur en finale de la Ligue Europa, il y a quelques jours, le suspense reste entier en ce qui concerne les ailiers. Kingsley Coman, côté droit, et Thomas Lemar, côté gauche, partiraient avec une longueur d’avance.

Alors que les Bleus restent sur huit buts en deux matches (4-1 en Moldavie, 4-0 face à l’Islande), la Bolivie va devoir verrouiller derrière. D’autant qu’elle n’a enregistré qu’un seul succès sur ses 15 derniers matches (3-0 face au Myanmar). Le sélectionneur bolivien Eduardo Villegas devrait donc proposer un onze doté d’un milieu de terrain densément peuplé. Dans le 4-5-1 probable, certains indéboulonnables ne devraient pas faire défaut au coup d’envoi. Le gardien Carlos Lampe, les défenseurs Diego et Marvin Bejarano devraient être alignés sur les côtés, entourant Luis Haquin et Adrian Jusino. Au milieu de terrain, Alejandro Chumacero fera office de leader. Il pourrait être accompagné par Leonel Arauz, Galindo, Saavedra et Raul Castro Penaloz. Star de l’équipe, qui évolue en D2 chinoise, l’attaquant Marcelo Martins, devrait quant à lui évoluer seul en pointe.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10