L’Équipe de France lance sa campagne de préparation à la Coupe du Monde ce soir face à la République d’Irlande au Stade de France. À 19 jours de leur entrée en lice face à l’Australie, les Bleus sont dans la dernière ligne droite. Ils ont l’occasion, avec ces trois matches amicaux (l’Irlande ce soir, l’Italie le vendredi 1er juin et les États-Unis le 9 juin), de peaufiner leurs derniers automatismes avant la Russie. Voici les compositions probables des deux équipes.

On commence bien sûr par la France. Didier Deschamps a dévoilé quelques indices sur son onze de départ en conférence de presse. Le sélectionneur a confirmé les mises en place entrevues ces deux derniers jours avec la présence de Mandanda dès le coup d’envoi, mais aussi de Benjamin Mendy, qui, blessé toute la saison, a besoin de rythme pour retrouver ses sensations. Deschamps a aussi prévenu que le latéral gauche ne jouerait pas tout le match. La défense devrait aussi être composée de Sidibé, Rami et Umtiti.

La France dans un 4-3-3 avec Mbappé, Fekir et Giroud devant ?

Présent en conférence de presse, il ne fait guère de doute que Matuidi sera titulaire au milieu de terrain. Le joueur de la Juventus devrait être accompagné de Nzonzi, qui sera devant la défense, et de Tolisso, à la droite de ce milieu à trois. Devant, nous devrions encore avoir droit à une petite nouveauté, avec un trio d’attaquants inédit. Mbappé est favori pour démarrer côté droit alors que Fekir pourrait être mis d’entrée à gauche, sachant qu’il devrait souvent repiquer dans l’axe. Enfin, c’est Olivier Giroud qui devrait prendre la position d’attaquant de pointe.

En face, l’Irlande va se présenter avec une équipe inexpérimentée. Sept des vingt-trois joueurs sélectionnés par Martin O’Neill n’ont pas la moindre cape, preuve d’un renouvellement profond de génération. Le portier de Bradford, en D3 anglaise, Doyle, devrait être dans les buts protégé par Colemand, Duffy, Long, qui a deux sélections et Williams, aucune sélection. O’Neill devrait présenter un milieu de terrain à cinq joueur avec de gauche à droite O’Dowda, Meyler, Rice, Browne, McClean. Enfin, en pointe, celui que personne n’a oublié du haut de ses 79 sélections, Shane Long !