Il y a presque trois mois, l’équipe de France était sacrée championne du Monde suite à sa victoire en finale du Mondial 2018 contre la Croatie (4-2). Un mois et demi plus tard, les Bleus avaient effectué leur retour sur les pelouses dans le cadre de la Ligue des Nations défiant l’Allemagne (1-1) à Munich et les Pays-Bas (2-1) dans son Stade de France. L’occasion de fêter le titre mondial avec son public. Pour le deuxième rassemblement en tant que champions du Monde, les Bleus défient ce jeudi soir l’Islande en match amical à Guingamp, avant d’affronter une nouvelle fois l’Allemagne en Ligue des Nations (mardi 16 octobre). Et pour ce match au Stade du Roudourou, Didier Deschamps devrait procéder à plusieurs changements.

Mais tout ne devrait pas changer pour cette confrontation, car le sélectionneur français risque de conserver son traditionnel 4-2-3-1. Blessé à la cuisse début septembre, Hugo Lloris va effectuer son retour dans les cages tricolores, certainement avec le brassard de capitaine autour du bras. Devant lui, la défense à quatre devrait être composée de Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Presnel Kimpembe et Lucas Digne. Si les deux premiers semblent désormais indispensables, Didier Deschamps pourrait donc donner leur chance aux deux suivants. Auteur de trois apparitions en Bleu, le défenseur du PSG devrait donc réaliser sa quatrième apparition. De son côté, Lucas Digne, absent du groupe depuis mars 2017, devrait effectuer son grand retour.

Première titularisation pour Florian Thauvin ?

Dans l’entrejeu, la paire N’Zonzi-Pogba devrait être choisie. Important devant la défense tricolore, le joueur de Manchester United pourrait donc évoluer pour cette rencontre avec le nouveau milieu de l’AS Roma, titulaire pour la dernière fois contre le Danemark en Russie. Sur le plan offensif, le Marseillais Florian Thauvin devrait prendre place sur la droite pour sa première titularisation chez les Bleus, avec Antoine Griezmann en numéro 10 et Ousmane Dembélé au sein du couloir gauche. En pointe, Kylian Mbappé devrait prendre place, quatre jours après son incroyable quadruplé lors de PSG-OL (5-0).

Côté islandais, Erik Hamrén devrait s’appuyer sur un 4-4-2 qui s’organise parfois en 4-4-1-1. Dans le but, l’indéboulonnable Hannes Thór Halldórsson, qui compte déjà 74 sélections, devrait prendre place. Une défense à quatre avec Birkir Már Saevarsson, Ragnar Sigurdsson, Arnason et Ari Freyr Skulason pourrait être choisie. Au milieu, Rúnar Már Sigurjónsson, Birkir Bjarnason, Gudmonsson et Traustason devraient être titularisés avec juste au-dessus Gylfi Sigurdsson derrière ou aux côtés d’Alfred Finnbogason.