Ce lundi soir, l’équipe de France de football retrouve son antre du Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis, 93) pour affronter l’Islande dans une rencontre comptant pour les qualifications à l’Euro 2020. Après sa probante victoire en Moldavie, qui n’a souffert d’aucun doute, sur le score de quatre buts à un, les Tricolores de Didier Deschamps devront à nouveau assumer leur statut de champions du Monde 2018, contre une équipe qu’ils ont déjà rencontrée par le passé.

En effet, sur les trois dernières années, les Bleus et la sélection nationale islandaise se sont rencontrés à deux reprises. La première était en quart de finale de l’Euro 2016, où la France s’est inclinée en finale face au Portugal, et la confrontation avait été rapidement pliée, les Français menant quatre buts à zéro à la mi-temps (score final 5-2). La seconde est plus récente et date d’octobre dernier. Les deux formations s’étaient quittées dos à dos sur le score de deux buts partout en match amical. Mais cette fois il y a enjeu et voici ce que pourraient nous réserver les deux sélectionneurs.

Du classique pour les Bleus

Du côté des Bleus, peu de surprises. Hugo Lloris, le capitaine, tiendra bien sa place dans les buts et il sera protégé par une ligne de quatre hommes composée de Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Samuel Umtiti et Layvin Kurzawa. Le double pivot du milieu de terrain sera formé de N’Golo Kanté et de Paul Pogba. Blaise Matuidi et Kylian Mbappé occuperont les couloirs tandis qu’Antoine Griezmann se placera juste derrière Olivier Giroud.

Du côté des Insulaires, le 5-3-2 devrait être de mise. Halldorsson, le portier de Karabagh, fêtera sa 59e sélection et devrait avoir une véritable muraille devant lui. Magnusson, Ragnar Sigurdsson, Arnason, Ingason et Saevarsson seront chargés de préserver leur cage inviolée. Dans l’entrejeu, Bjarnason, Gilfy Sigurdsson et le capitaine Aron Gunnarsson formeront le trio. Enfin, l’attaque sera composée de Sigurjonnsonn et de Finnbogason. Sur les sept dernières confrontations entre les deux nations, les deux équipes ont toujours marqué au moins un but, une rencontre qui nous habitue donc au spectacle !