Ousmane Dembélé fait l’unanimité en Allemagne. « C’est la meilleure recrue estivale du Borussia Dortmund », nous assurent nos collègues allemands de Fussball Transfers. Malgré des performances encore un poil irrégulières, Dembélé est adoré outre-Rhin et ses matches ratés sont excusés par sa propension à créer des émotions chez les spectateurs. Auteur de 4 buts et 13 passes décisives toutes compétitions confondues, l’ancien Rennais présente des statistiques plus qu’honorables pour sa première expérience à l’étranger, à seulement 19 ans.

Cela lui a d’ailleurs valu ses premières sélections en équipe de France. Séduit par son insouciance et sa qualité de percussion, Didier Deschamps a intégré le milieu offensif au groupe français lors du rassemblent de fin août, lui donnant ses premières minutes lors du match amical face à l’Italie. En novembre, il a même eu droit à sa première titularisation, en amical face à la Côte d’Ivoire. Une rencontre au cours de laquelle il n’a pas brillé, trop timoré.

Interrogé par l’AFP, Ousmane Dembélé a confié qu’il avait été « très déçu » de sa prestation ce soir-là. Pour lui, ça ne ressemble pas à son style de jeu. Critiqué après coup, il a pris acte. « Ça m’a fait un déclic, je me suis dit qu’il fallait que je recommence à dribbler, à marquer des buts ». Il sait surtout que les places seront chères en sélection nationale tant la France regorge de milieux offensifs de talent. « Quand je vais y retourner, ça ne va pas se passer comme ça. (…) Si on se qualifie pour le Mondial 2018, je ferai tout pour être du voyage », annonce-t-il avec détermination. De quoi imaginer un Dembélé au top durant la campagne de qualifications !