C’est un dossier qui dure depuis plusieurs semaines maintenant. Lui qui espérait être déjà parti, Matthijs de Ligt ne compte pas faire d’esclandre et imiter Antoine Griezmann pour obtenir son transfert. Courtisé par plusieurs grands d’Europe et annoncé tout près de la Juventus, l’international oranje est encore un joueur de l’Ajax. Le quotidien hollandais De Telegraaf indique en effet que le défenseur et capitaine ajacide sera bien présent ce lundi à la reprise de l’entraînement du club hollandais. Une volonté de partir par la grande porte malgré le changement de stratégie adopté par ses dirigeants qui l’agace fortement.

Pour rappel, l’Ajax réclame désormais un montant quasiment égal à celui perçu dans le dossier Frenkie de Jong, à savoir près de 86 M€. Une sacrée différence avec les 70 M€ évoqués jusqu’ici. Disposée à négocier, la Vieille Dame n’est pas prête pour autant à monter dans les enchères alors qu’elle dispose d’un accord avec de Ligt (contrat de 5 ans assorti d’un salaire annuel de 12 M€, ndlr). Une situation qui a forcé l’agent du joueur, Mino Raiola, à sortir du silence.

Raiola espère toujours un accord avec la Juve

Déjà obligé d’en faire de même avec Paul Pogba, le célèbre représentant de joueurs semble agacé de voir deux de ses dossiers phares du mercato s’enliser. « Une affaire d’arbitrage est hors de question pour nous. Il ne va pas sécher l’entraînement ou faire des choses comme ça, ce n’est pas son style. Nous adoptons une approche professionnelle. Oui, c’est vrai que De Ligt a un accord avec la Juventus et on espère que son club sera bientôt d’accord avec elle. Des accords ont été conclus avec Matthijs et l’Ajax est responsable de la manière dont le club va gérer cela ». Et si Raiola est monté au créneau, c’est parce que De Telegraaf nous dévoile un élément qui explique l’agacement du clan de Ligt.

Comme nous vous l’indiquons ci-dessus, un montant de 70 M€ a souvent été évoqué pour conclure le deal de Ligt. Or, le journal nous apprend qu’un accord aurait été passé entre l’Ajax et le défenseur durant l’été 2018. En clair, si de Ligt acceptait de rester une saison supplémentaire, un départ en échange d’un chèque de 50 M€ lui était accordé. Mais au final, face à la saison 2018/2019 XXL des joueurs d’Erik Ten Hag, l’Ajax a cassé cet accord. Ce qui explique donc la raison pour laquelle la Juventus doit encore patienter avant de pouvoir s’offrir le roc batave.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10