Le carré final. Liverpool et Tottenham en Ligue des Champions, Chelsea et Arsenal en Ligue Europa : le football anglais domine de la tête et des épaules sur la scène européenne cette saison 2018-2019. Les quatre écuries britanniques sont qualifiées pour les demi-finales dans leurs compétitions respectives. Hier soir, les Gunners se sont imposés à Naples dans la chaude ambiance du San Paolo. Pour cela, les Londoniens ont pu compter sur Alexandre Lacazette. À la 36ème minute de jeu, l’international tricolore s’est élancé pour botter un coup franc placé à 25 mètres. Et sa frappe, superbe et puissante, a trompé la vigilance du portier napolitain Alex Meret. Un but très important pour Arsenal qui l’a emporté 1 à 0.

Et la presse anglaise ne s’est pas privée pour saluer le Frenchy. "La fusée d’Alexandre Lacazette scelle la masterclass européenne de l’équipe d’Unai Emery", a titré le Telegraph. De son côté, le London Evening Standard a indiqué : "L’étourdissant Alexandre Lacazette envoie les Gunners en demi-finale de la Ligue Europa". Le joueur formé à l’Olympique Lyonnais a obtenu la note de 8 de la part du Daily Mirror pour sa prestation face aux Partenopei. « Il n’y a absolument rien de mieux que de voir un gardien qui passe des heures à aligner son mur, le laissant complètement et totalement impuissant face au coup franc (...) Magnifique ».

Lacazette enchaîne les buts

Auteur de 42 rencontres toutes compétitions confondues cette saison avec Arsenal, Lacazette, dont l’entente avec Pierre-Emerick Aubameyang est parfaite, est un élément clé, même si Unai Emery ne le fait pas toujours jouer les matches en intégralité. Cette saison, il a pourtant délivré 9 passes décisives et marqué 16 buts. Au même stade l’an dernier, sous les ordres d’Arsène Wenger, il en était à 13 buts (17 au total sur la saison 2017-2018). Il fait donc mieux lui qui est de plus en plus influent. Quoi qu’il en soit, il affiche un bon bilan depuis son arrivée à Londres en 2017. Opta explique d’ailleurs qu’il est impliqué sur 46 buts d’Arsenal toutes compétitions confondues (33 buts et 13 assists). Ce qui est plus que tout autre joueur du club.

De quoi donner le sourire à Alexandre Lacazette, qui continue d’affoler les compteurs pendant que Didier Deschamps le boude. Après la rencontre, l’attaquant n’a pas caché sa joie au micro de RMC Sport. : «  Je suis heureux quand je joue. Je pourrais être plus heureux mais sur le terrain et en dehors, je garde le sourire. Il faut sourire à la vie. Je suis content, on va au prochain tour (face à Valence). Le coach voulait qu’on marque un but, il savait que ça allait être difficile pour eux de marquer quatre buts après. Il fallait aussi garder ce clean sheet. (L’objectif ?) Je préférerais quand même gagner le trophée, mais si on doit aller en Ligue des champions en passant par la Premier League on ira. » Avec un grand Alexandre Lacazette si possible !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10