Le Paris SG et l’Olympique Lyonnais éliminés en 8es de finale de Ligue des Champions, le Stade Rennais représente les derniers espoirs du football français sur la scène continentale cette saison. Forts d’une belle victoire au Roazhon Park (3-1), les hommes de Julien Stéphan se présentent sur la pelouse d’Arsenal avec une sacrée dose de confiance. Le onze rennais ressemblera d’ailleurs beaucoup à celui du match aller.

Tomas Koubek gardera les cages derrière une défense à quatre, au sein de laquelle Hamari Traoré, suspendu à Rennes, reviendra prendre place dans le couloir droit aux côtés de Damien Da Silva, Mexer et Ramy Bensebaïni. Dans l’entrejeu, la paire Benjamin André-Clément Grenier tentera de protéger son arrière-garde et de mettre sur orbite les éléments offensifs. À l’animation, une ligne de trois, la même qu’à l’aller, composée d’Ismaïla Sarr, Benjamin Bourigeaud et Hatem Ben Arfa.

La menace Lacazette

Trois hommes qui avaient su faire mal aux Gunners à Rennes. Enfin, Mbaye Niang, de retour de suspension, devrait être aligné en pointe en lieu et place d’Adrien Hunou. Côté londonien, Unai Emery, spécialiste de l’Europa League (trois titres avec le FC Séville), ne compte pas lâcher si facilement. Devant l’inusable Petr Cech, on s’attend à un 3-4-3. Skhodran Mustafi, Laurent Koscielny et Nacho Monreal tiendraient ainsi l’axe de la défense.

Sead Kolasinac à gauche et le jeune Ainsley Maitland-Niles à droite seront les pistons choisis par le coach des Gunners. Lucas Torreira et Granit Xhaka partent favoris pour démarrer dans le cœur du jeu. Enfin, Mesut Özil devrait être aligné en soutien de la paire Alexandre Lacazette, finalement disponible alors qu’il était annoncé suspendu, et Pierre-Emerick Aubameyang. Les bases sont posées !