Vainqueur à La Meinau (3-1), le RC Strasbourg se présentait au stade Sammy-Ofer avec l’ambition de valider son billet pour le tour suivant. Suite à une relance ratée plein axe par la défense du Maccabi Haïfa, Ludovic Ajorque mettait le feu. Le ballon revenait sur Jonas Martin, qui armait une frappe obligeant le gardien Guy Haimov à boxer des deux poings (2e). Maxim Plakushchenko tentait de réagir, mais sa frappe écrasée n’inquiétait pas Matz Sels (8e). Mais les Alsaciens ouvraient le score. Adrien Thomasson, suite à une montée de Mohamed Simakan, centrait pour Ajorque. Le n° 25 prenait le meilleur sur son défenseur et marquait de la tête dans le but vide (1-0, 17e). Intenable, l’attaquant débordait côté gauche mais son centre pour Thomasson n’était pas assez appuyé (22e).

Yarden Shua remettait les deux équipes à égalité. Lancé à la limite du hors-jeu par Ofri Arad, l’attaquant effaçait Sels, résistait à Stefan Mitrovic et poussait le ballon dans le but vide (1-1, 25e). Un but qui réveillait les locaux et son public bouillant. Shua, toujours lui, mettait le feu dans la surface strasbourgeoise, mais Alexander Dijku écartait le danger (29e). Sels était à deux doigts de provoquer un penalty quelques instants plus tard pour une sortie mal maîtrisée devant Nikita Rukavytsya (30e). L’Australien, lancé en profondeur le Brésilien Allyson, réussissait un superbe contrôle de balle et glissait le ballon entre les jambes de Sels (2-1, 40e). Un copié-collé, à peu de chose près, du premier but israélien. Score à la pause (2-1).

Second acte parfaitement maîtrisé

Au retour des vestiaires, Bingourou Kamara remplaçait Matz Sels, blessé. Les hommes de Thierry Laurey tentaient de poser le pied sur le ballon pour se rassurer. Lionel Carole effectuait un joli débordement côté gauche et centrait pour Thomasson dont la tête trop molle n’inquiétait par Haimov (54e). Le portier israélien sortait ensuite le grand jeu à trois reprises sur la même action devant Ajorque, Fofana et Thomasson pour maintenir son équipe à flot (62e). Marko Balbul tentait de secouer ses troupes en lançant du sang frais en jeu. Mais c’est le Racing qui restait le plus dangereux avec des alertes signées Fofana et Ajorque (71e).

Mohamed Awad, entré en jeu un peu plus tôt, était tout proche d’aggraver le score, mais sa tête, à la réception d’un corner, passait juste au-dessus de la barre de Kamara (80e). Nuno Da Costa, lancé en cours de jeu, faisait du bien en conservant le ballon aux avant-postes, tandis que Mitrovic veillait au grain grâce à des couvertures bien senties (81e, 89e). Awad faisait passer un dernier frisson dans l’arrière-garde alsacienne d’une frappe trop croisée (90e). Score final après 5 minutes de temps additionnel (2-1). Qualifié malgré la défaite, Strasbourg affrontera le vainqueur de Lokomotiv Plovdiv (Bulgarie)-Spartak Trnava (Slovaquie) au 3e tour de qualification.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10