Ce soir, l’Olympique de Marseille s’est nettement incliné au Groupama Stadium de Lyon contre l’Atlético Madrid en finale de la Ligue Europa (3-0). Une défaite nette et sans bavure qui est tant le fruit de l’inexpérience des Marseillais que de leur faiblesse technique aux moments clés du match. Mais tout cela avait bien mal débuté puisque le capitaine et maître à jouer de l’OM, Dimitri Payet, sortait sur blessure, remplacé par Maxime Lopez dès la 32e minute.

Il faut dire que les nouvelles n’étaient pas franchement rassurantes avant la rencontre. Même si hier, le joueur et Rudi Garcia, tous deux présents en conférence de presse, se voulaient rassurants, la cuisse du Réunionais n’a pas du tout tenu et après la belle première demie-heure des siens, il a été contraint sortir, gênée par cette blessure qu’il traîne depuis près d’une semaine. Un pépin physique qui interroge sur le choix de Rudi Garcia de le faire débuter au coup d’envoi.

« Il allait de mieux en mieux »

Après la rencontre, le technicien français s’est exprimé sur son choix et a surtout donné des nouvelles de son international français. « Sur ce genre de match, il faut avoir ses meilleurs joueurs au meilleur niveau et quand on perd notre meilleur joueur et capitaine c’est difficile. Même quand il est moins bien, il offre une presque passe décisive à Valère Germain. On espérait qu’il soit proche des 100% ! Ça ne s’est pas aggravé... On a fait un test ce matin, il allait de mieux en mieux. Il avait une appréhension, il est resté avec le temps qu’il a joué. Ça n’a pas empiré aujourd’hui, c’était trop juste pour aujourd’hui. Mais sur ce genre de match c’était des risques à prendre », a ainsi expliqué le coach de l’OM.

Une blessure qui remet forcément en cause la présence de Dimitri Payet dans la liste qu’offrira Didier Deschamps ce jeudi soir, d’autant que l’ancien Stéphanois ne tiendra pas sa place pour la 38e journée de Ligue 1 contre Amiens. Une liste qui devrait contenir trente noms (23 plus 7 réservistes), qui formeront un groupe pour la préparation de la prochaine Coupe du Monde qui se jouera en Russie en juin et juillet prochain. En débutant la rencontre ce soir, Dimitri Payet a peut-être tout perdu.