Il est inutile de dire que tout le monde attendait quelque chose de lui mercredi soir. Ce lui ? C’est Florian Thauvin. Dimitri Payet incertain, tous les supporters phocéens fondaient des espoirs sur lui pour essayer d’animer le jeu marseillais. Payet était bien sur le terrain au début du match, mais il a dû quitter ses coéquipiers sur blessure dès la 32e minute. Tout revenait donc naturellement vers le natif d’Orléans puisqu’il est le deuxième meilleur buteur de l’Hexagone.

Mais les aficionados de la formation dirigée par Jacques-Henri Eyraud ont dû être déçus. Comme à chaque fois que le niveau s’élève, l’ancien Bastiais a bien du mal à passer ce cap. Bien qu’il ait marqué contre le Paris Saint-Germain (2-2) et donné une passe à Rémy Cabella lors d’une des plus grosses déroutes marseillaises contre l’AS Monaco en début de saison (6-1), l’ailier gauche n’y arrive vraiment pas et c’était encore le cas ce mercredi soir.

Lucas Hernandez l’a totalement mangé

Lorsqu’il ne se cachait pas sur son côté, il peinait à donner le ballon dans le bon timing à Bouna Sarr, et n’a pas toujours fait les bons choix que ce soit en termes de passes ou de frappes au but. Et lorsque la question a été posée à Lucas Hernandez, son adversaire direct ce soir, le latéral gauche des Colchoneros a été plutôt diplomate, en ne souhaitant pas rajouter une couche.

« Oui, à chaque match, j’essaie de faire de mon mieux. J’essaie d’être au maximum, ça a été un bon match », a-t-il lâché de façon extrêmement détendue en réponse à une question sur son duel avec son compatriote. Ce soir à 20 heures, Didier Deschamps va annoncer sa liste pour la préparation au Mondial qui va se dérouler en Russie. Thauvin peut-il, après cette nouvelle piètre performance contre un gros, perdre sa place alors qu’il est en sélection depuis plus d’un an ? Réponse dans quelques heures.