Adil Rami (33 ans) a créé la polémique malgré lui. En effet, le défenseur de Fenerbahçe a changé sa photo de profil Instagram dans laquelle il apparaît faisant son habituel geste de la main au niveau du front. Un geste qui a été interprété comme un salut militaire en soutien à l’armée turque qui est actuellement en conflit. Le joueur a tenu à démentir, via son avocat, quelconques connotations politiques dans sa posture.

« Les informations qui y sont reprises sont fausses et manifestement diffamatoires, écrit l’avocat du joueur dans un communiqué. (...) Monsieur Rami est consterné par le fait que de telles fausses informations puissent être reprises par différents médias de tous bords sans qu’aucune vérification des faits relatés ne soit effectuée. » Quelques minutes plus tard, le principal protagoniste a effectué une déclaration sur le sujet via son compte Instagram.