Même si Adrien Rabiot et le PSG se sont séparés en juin dernier, ils continuent à se suivre sur le terrain juridique. Et à ce petit jeu, c’est le milieu de terrain, désormais à la Juventus qui a remporté son combat. D’après les informations de L’Equipe, la commission paritaire d’appel de la LFP a confirmé la décision de la commission juridique de la ligue. Elle donne raison au joueur.

Il est donc demandé au PSG de verser la prime d’éthique de 40 000 € à Adrien Rabiot. Elle lui avait été retirée à la suite de son "like" sur la vidéo de Patrice Evra diffusée après le match retour de Ligue des Champions entre le club français et Manchester United. Selon la commission, elle estime que ce non-versement de cette prime est intervenu avant la mise à pied du joueur qui a été notifiée le 3 avril 2019, seulement le PSG ne pouvait pas, dans les textes, sanctionner deux fois celui qui n’a pas souhaité prolonger son contrat.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10