Les faits remontent au début du mois de septembre. Sylvain Ripoll, sélectionneur des Espoirs français, appelle Jean-Kévin Augustin pour les matchs contre la Bulgarie et le Luxembourg. Cependant, le joueur du RB Leipzig refuse, prétextant une « fatigue musculaire ». En accord avec son club, Jean-Kévin Augustin est resté en Allemagne, où il a disputé un match amical pendant la trêve, ce qui a déclenché les foudres du staff des Bleuts et de la FFF.

Depuis, la Fédération a assigné le joueur et son club devant la FIFA. Face à un tel agacement du clan français, le club allemand aurait tenté de renouer le dialogue selon L’Equipe. En effet, des courriels auraient été échangés et un rendez-vous devrait avoir lieu à Paris entre les Allemands et des membres de la Fédération. Vers un processus de paix ?