Le lundi 15 avril, Cardiff City a envoyé à la FIFA un dossier expliquant son argumentaire pour ne pas avoir à payer le transfert d’Emiliano Sala, disparu tragiquement dans un accident d’avion le 21 janvier dernier. Comme le révèle The Telegraph, dans ce dossier, le club gallois indique dans un premier temps que le transfert de l’Argentin est considéré à leurs yeux comme « nul et non avenu », puisque le contrat du joueur n’a pas été homologué par la Premier League.

Mais les dirigeants des Bluebirds vont plus loin, accusant Nantes de ne pas avoir indiqué à la FIFA que l’agent Mark McKay avait une responsabilité dans ce transfert. Cela s’oppose à l’annexe 3 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs, qui indique que « les clubs doivent fournir le nom et la commission de l’intermédiaire du club ». Cela pourrait amener le FC Nantes à être sanctionné par l’instance dirigeante du football. Cette sombre affaire semble en tout cas loin d’être finie...