Cet été, Mesut Özil a annoncé la fin de sa carrière internationale en justifiant des problèmes racistes en Allemagne (Özil est d’origine turque). Une décision qui avait provoqué la colère de certains de ses coéquipiers en équipe nationale tels que Manuel Neuer ou Toni Kroos. Mais toujours est-il que si Joachim Löw semblait avoir classé l’affaire, le sélectionneur de la Nationalmannschaft aurait revu sa position. Bild nous apprend en effet que Löw a tenté de recontacter Özil et serait même venu jusqu’au centre d’entraînement d’Arsenal pour voir le joueur.

Mais le quotidien allemand indique que Löw aurait été recalé à l’entrée sur ordre d’Unai Emery. Info ou intox ? Également présent, Oliver Biehroff a simplement indiqué que le milieu des Gunners ne souhaitait pas discuter avec le staff allemand. « Nous aurions aimé parler à Mesut, mais nous devons accepter qu’en ce moment il ne veut pas avoir de conversation avec nous. » De son côté, Skysports dément l’information et affirme que Löw était présent pour rencontrer Per Mertesacker.