Le match entre l’AC Ajaccio et Le Havre continue encore. Si le club corse a remporté son billet pour disputer le barrage d’accession face au Toulouse FC, la partie est encore loin d’être terminée au vu des évènements qui sont venus parasiter le match. En effet, lundi soir, le président du HAC Vincent Volpe, agressé en tribunes, a tenu une conférence de presse pour annoncer un recours devant la Ligue de Football Professionnel. La commission des compétitions de la LFP va se réunir ce mardi à 20h et donner une décision par la suite. Dans une interview téléphonique accordée à L’Équipe, Vincent Volpe a justifié cette décision et a expliqué ce qu’il attendait de la Ligue.

« L’équité sportive n’a pas été respectée dimanche. Compte tenu des éléments adressés à la Ligue, nous demandons l’annulation de la rencontre et la victoire sur tapis vert à notre profit. La Ligue doit nous donner match gagné. On attend qu’elle prenne des décisions courageuses » , a déclaré le président du HAC avant d’exprimer son mécontentement envers la Ligue. « Samedi, la Ligue a refusé toutes nos demandes, qui étaient vraiment raisonnables. J’ai eu ce jour- là les dirigeants de la LFP au téléphone qui m’ont assuré que tout se passerait bien dimanche. Qu’il n’y aurait aucun problème et surtout qu’au moindre incident pendant le match, il serait arrêté. Dimanche, Didier Quillot en personne, m’a appelé pour me certifier que s’il y avait le moindre débordement, le match serait terminé. Clairement, ils n’ont pas tenu leurs promesses. » Reste à savoir s’il obtiendra gain de cause...