Initialement prévue à 18h, la rencontre amicale entre l’Autriche et l’Allemagne a finalement débuté aux alentours de 19h50, en raison de fortes pluies sur la pelouse du Wörthersee Stadion. Un retard qui a certainement perturbé les joueurs d’un point de vue psychologique. Certains plus que d’autres. Et cela s’appliquait notamment pour Siebenhandl, auteur d’une mauvaise relance dont a profité Özil pour ouvrir le score (0-1, 11e). Le portier autrichien se rattrapait en faisant apprécier ses réflexes sur un tir de Brandt (21e). Manuel Neuer, de retour sur les prés, démontrait qu’il n’avait rien perdu de son talent en gardant sa cage inviolée d’une belle parade (32e). Le score en restait là à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l’Autriche démarrait sur un bon rythme et recollait au score. Sur un corner botté par David Alaba, Martin Hinteregger était à la retombée au second poteau, et battait Neuer, impuissant, d’une superbe demi-volée en angle fermé (1-1, 53e). À 20 minutes de la fin, Alessandro Schopf donnait l’avantage aux siens d’une frappe croisée en reprenant un bon centre de l’un de ses coéquipiers (2-1, 69e). Timo Werner pensait égaliser pour les siens, mais Siebenhandl se rattrapait de son erreur en début de match en sortant une sublime parade (80e). Le score ne bougeait plus. L’Allemagne démarre donc sa campagne de préparation de la plus mauvaise des manières...